L’Arabie saoudite en tête des États donateurs au fonds d’aide yéménite

Diffuser l'info

16/01/20

L’Arabie saoudite est l’un des principaux fournisseurs d’aide au Yémen. (SPA)

  • Le financement total de l’Arabie saoudite était de 968,4 millions de dollars

RIYAD: L’Arabie saoudite a été désignée comme le premier contributeur mondial à un fonds fournissant une aide humanitaire vitale au Yémen.

Selon un rapport publié par le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), le Royaume est resté le principal partisan du plan de réponse humanitaire du Yémen (YHRP) 2019, qui est estimé à 4,19 milliards de dollars.

Le financement total de l’Arabie saoudite s’est élevé à 968,4 millions de dollars, soit 28% du YHRP, les États-Unis venant en deuxième position avec un don de 907,6 millions de dollars (26%).

L’OCHA vise à mobiliser 71 millions de dollars supplémentaires pour le programme de secours afin d’aider à faire face à la situation humanitaire qui continue et se détériore au Yémen. Le plan d’intervention soutient des secteurs tels que la sécurité alimentaire, l’agriculture, la santé, l’eau et l’hygiène, l’assainissement, la nutrition, les abris et l’éducation, a rapporté mercredi l’agence de presse saoudienne.

L’YHRP est le plus grand appel de détresse lancé par des organisations humanitaires pour soulager les souffrances du peuple yéménite tout en travaillant à soutenir un relèvement durable.

La guerre au Yémen, le pays le plus pauvre du monde arabe, a provoqué ce que l’ONU a décrit comme la pire crise humanitaire de la planète, avec 22 millions de personnes ayant besoin d’aide.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info