L’Arabie saoudite enregistre la plus forte hausse du nombre de candidats AFA

Diffuser l'info

Heure: Juin 17, 2019
  • Les inscriptions ont augmenté de 21% en Égypte, de 26% en Jordanie et de 25% en Arabie Saoudite

LONDRES: Le nombre de Saoudiens inscrits aux examens d’analystes financiers agréés (AFA) a bondi d’un quart – plus que dans aucun autre État du Golfe.

Cette augmentation coïncide avec une initiative visant à développer le secteur des services financiers du Royaume dans le cadre du projet de la vision 2030 pour la réforme économique et sociale.

Le CFA Institute (Institut AFA), l’association mondiale de la gestion de placements, a déclaré que plus de 250 000 candidats s’étaient inscrits aux prochains examens AFA de niveau I, II et III, l’une des qualifications les plus demandées par les professionnels de l’investissement.

 «L’obtention du titre d’AFA est un processus très rigoureux, moins d’un candidat sur cinq ayant réussi le processus d’obtention de l’agréation», a déclaré Paul Smith, AFA, président et chef de la direction du CFA Institute. «Nous sommes heureux de constater que le nombre record de candidats prêts à travailler continue de croître chaque année. Surtout sur les nouveaux marchés du monde où la finance joue un rôle essentiel dans la construction d’économies fortes ».

Le Moyen-Orient était fortement représenté dans la composition mondiale: 6 004 professionnels de l’investissement de huit pays du CCG et du Moyen-Orient se sont inscrits aux examens AFA, soit une augmentation de 5% par rapport à l’année dernière.

Les inscriptions ont augmenté de 21% en Égypte, de 26% en Jordanie et de 25% en Arabie Saoudite.

Les Émirats arabes unis continuent de compter le plus grand nombre de nouveaux candidats au Moyen-Orient, avec 2 136 personnes inscrites à l’examen.

Cet article a été publié pour la première fois dans Arab News

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Arab News Accueil

ru


Diffuser l'info