L’Arabie saoudite est le principal soutien du Liban

Diffuser l'info

23/09/19

L’ambassadeur saoudien Walid bin Abdullah Bukhari a ajouté que «l’attaque lâche contre les installations pétrolières vitales ne vise pas seulement le Royaume, mais le monde entier. (SPA)

Les célébrations de la fête nationale saoudienne à Beyrouth
BEYROUTH: Les célébrations de la fête nationale saoudienne qui se sont tenues dimanche à l’ambassade saoudienne au Liban ont été marquées par un échange positif de messages de solidarité.

La foule des personnalités politiques, culturelles, sociales et diplomatiques a exprimé la solidarité du Liban avec l’Arabie saoudite contre toute tentative visant à nuire à la souveraineté du Royaume.

L’ambassadeur de l’Arabie saoudite, Walid bin Abdullah Bukhari, a choisi la place du musée national de Beyrouth comme lieu de célébration.

Dans un discours, Bukhari a déclaré: « Votre amour sincère pour mon pays a montré à plusieurs reprises la profondeur et la solidité des liens entre le Liban et l’Arabie saoudite, fondés sur la bonté, la paix, la justice et la fraternité ».

Il a ajouté que la place avait été choisie car « elle représente l’unité de tous les frères libanais, dans leurs différentes sectes, et leur dévouement pour leur histoire de coexistence ».

«Aujourd’hui, nous célébrons le passé d’une nation glorieuse et son présent radieux, reflétés dans l’ère du roi Salmane par une vision perspicace et des positions fermes traitant de questions cruciales aux niveaux local, régional et international et conférant au Royaume son véritable statut: Un pionnier aux niveaux arabe, islamique et international.

«La fête nationale saoudienne est célébrée cette année à la lumière des développements exceptionnels dans la région et des nombreux défis auxquels sont confrontés les pays arabes, l’Arabie saoudite en tête de liste, car elle est toujours victime d’agressions avec des objectifs et des intentions clairs ».

L’envoyé a ajouté que «l’attaque lâche contre les installations pétrolières vitales ne vise pas seulement le Royaume, mais le monde entier. C’est une attaque contre l’approvisionnement énergétique mondial pour les marchés internationaux ».

Boukhari a réitéré la condamnation par son pays de l’agression. « L’attaque vise l’approvisionnement énergétique mondial et s’inscrit dans la continuité des attaques précédentes contre le Royaume, avec des armes d’origine iranienne », a-t-il déclaré.

Nous sommes également impatients de maintenir les relations entre le Royaume et le Liban.

Alain Aoun, député libanais

Il a rappelé les paroles du roi Abdul Aziz, qui a déclaré: «Le Liban fait partie de nous. Je protège moi-même son indépendance et ne laisse rien lui nuire ».

La célébration s’est poursuivie avec des feux d’artifice illuminant le ciel au-dessus de Beyrouth. Les enfants de Saoudiens résidant au Liban ont également assisté à l’événement. Ils ont marché sur le tapis rouge qui recouvrait la route menant au musée national, avec des foulards verts autour du cou, ornés du drapeau des pays.

Un groupe de danse folklorique saoudien a exécuté la danse traditionnelle Ardah. Le poète libanais Talal Haidar a livré quelques récitations populaires. Des photos du roi Salmane et du président libanais Michel Aoun ont été accrochées aux murs du musée, où une présentation visuelle a été affichée.

Aoun était représenté par le ministre libanais du Tourisme, Avedis Guidanian, par le président du Parlement, Nabih Berri, par le député Ali Bazzi et le Premier ministre Saad Hariri par la députée Bahia Hariri.

L’ancien Premier ministre libanais Tammam Salam a déclaré à Arab News: «L’organisation de cette célébration à l’extérieur du Musée national de Beyrouth est très importante pour les relations historiques entre l’Arabie saoudite et le Liban. Aujourd’hui, nous espérons que cette relation continuera de se développer en faveur des deux pays ».

Bahia Hariri a déclaré à Arab News: « Nous espérons que la stabilité continuera de régner en Arabie Saoudite et que le Royaume continue à soutenir l’ensemble de la région arabe et sa stabilité ».

Le député du Mouvement patriotique libre, Alain Aoun, a déclaré à Arab News: «Nous espérons que le Liban restera un point de rencontre pour les pays amis, y compris l’Arabie saoudite. Nous sommes également impatients de maintenir la relation saoudo-libanaise ».

Le ministre Akram Chehayeb a déclaré à Arab News: «Le Royaume a toujours été le principal soutien permanent du Liban, à tous les niveaux et pendant les bons et les mauvais moments. Le Royaume représente le centre arabe islamique dans le monde arabe. Nous espérons que le Royaume surmontera la situation difficile dans le Golfe arabe et en sortira victorieux et gracieux ».

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info