L’Arabie Saoudite fait don de 3 millions de dollars à l’initiative de tolérance culturelle de l’ONU

Diffuser l'info

28/09/19

Le don a été annoncé lors d’une réunion de l’UNAOC en marge de la 74ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies. (SPA)

Le représentant saoudien de l’ONU a déclaré que certaines des attaques terroristes récentes avaient été causées par un discours de haine
Le Royaume a créé un centre pour promouvoir la compréhension interculturelle et religieuse
NEW YORK: L’Arabie saoudite a annoncé une contribution de 3 millions de dollars au plan d’action, d’activités et de programmes de l’Alliance des Nations Unies pour le civisme (UNAOC) pour les trois prochaines années, a rapporté samedi l’agence de presse saoudienne. L’UNAOC cherche à améliorer la compréhension et la coopération entre les nations et les peuples de toutes les cultures et de toutes les religions, en plus de lutter contre la polarisation et l’extrémisme.

La donation a été annoncée lors d’un discours prononcé par le représentant permanent du Royaume aux Nations Unies, Abdallah Al-Mouallimi, lors d’une réunion sur l’initiative UNAOC en marge de la 74ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York.

Dans son discours, Al-Mouallimi a déclaré: «Le monde d’aujourd’hui est témoin de nombreux conflits, dont certains résultent de la recrudescence des discours de haine et des idéologies violentes grandissantes dans de nombreux pays du monde. Cela a conduit à des attaques terroristes contre des lieux saints et des lieux de culte, ainsi qu’à l’assassinat d’innocents ».

Il a souligné que la question nécessitait que la communauté internationale adopte une attitude sérieuse et affronte ce phénomène.

Al-Mouallimi a ajouté: «Nous devons croire que la diversité religieuse et culturelle dans les sociétés humaines ne justifie pas l’affrontement. Cela nécessite la mise en place d’un partenariat civilisé et la mise en place de passerelles de communication et de dialogue ».

« L’initiative de l’UNAOC a été un pas positif dans la promotion des valeurs nobles, la construction de ponts d’amour et de paix, la résolution de tout ce qui viole les lieux saints et la sécurité des lieux de culte ». Abdallah Al-Moualimi, représentant permanent de l’Arabie saoudite auprès de l’ONU

Il a souligné que le Royaume était l’un des premiers pays à appeler au dialogue religieux et à la promotion d’une culture de la tolérance. « Pour cette raison, il a établi le Centre international du roi Abdullah bin Abdul Aziz pour le dialogue interreligieux et interculturel et coopéré avec les activités des Nations Unies et de l’UNAOC », a-t-il déclaré.

«L’occupation est un autre facteur de conflit. La poursuite de l’occupation, le déni de leurs droits, la marginalisation et l’oppression, contribuent à répandre des idéologies extrémistes et des discours de haine.

«La Palestine en est un exemple frappant. Les violations persistantes des résolutions internationales par Israël et ses atteintes à toutes les opportunités de paix, ainsi que le siège qui continue de frapper le peuple palestinien, la saisie de leurs terres et la destruction de leurs biens sont la principale cause menaçant la stabilité, la paix et la sécurité internationales », a-t-il décalré.

Le représentant permanent du Royaume auprès de l’ONU a fait part de la satisfaction de son pays pour les efforts déterminés et concrets déployés par l’UNAOC pour promouvoir une culture de la paix, lutter contre le discours de haine et faire face à la propagation des idéologies extrémistes qui violent les lieux saints et assassinent des innocents.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info