L’Arabie saoudite met fin à la ségrégation sexuelle dans les restaurants

Diffuser l'info

09/12/19

Des femmes sont assises parmi des hommes dans un café de Khobar, en Arabie saoudite, ouvert cette année. (Reuters / photo d’archive)

  • Les restaurants du Royaume ont jusqu’à présent dû prévoir deux entrées: une pour les femmes et les familles et une pour les hommes
  • Des règles pour faciliter la vie des investisseurs et des citoyens, selon le maire de La Mecque

RIYAD/ LA MECQUE: Le ministère des Affaires municipales et rurales a mis fin à l’obligation pour les restaurants d’avoir des sections séparées pour les hommes et les familles.

Dimanche, le Dr Majid Al-Qasabi, ministre désigné du département, a également approuvé d’autres mises à jour des règles et réglementations dans différents secteurs.

Le Dr Khaled Al-Jammaz, sous-secrétaire désigné pour les affaires techniques au ministère, a expliqué que cette décision faisait partie d’un certain nombre d’amendements comprenant 103 règlements, exigences, manuels, modèles, normes et applications pour des activités de toutes sortes.

Le maire de la Mecque, Mohammed Abdullah Al-Quwaihis, a déclaré à Arab News que les amendements visaient à faciliter la vie des investisseurs, des citoyens et des entrepreneurs.

« Ils seront positifs et assoupliront de nombreuses conditions et restrictions, mais ils n’affecteront pas le cœur du travail en termes de santé publique et de nourriture, et cette décision augmentera le flux d’investissement et le nombre et la variété des restaurants », a-t-il déclaré.

Nasser Al-Shalhoub, l’un des propriétaires du café Chaoua qui ouvrira bientôt ses portes, a déclaré que mettre fin à l’exigence d’avoir des sections séparées pour les hommes et les familles était une excellente décision – «d’autant plus que nous sommes confrontés à un problème d’augmentation des coûts parce que nous sommes obligés de faire deux compteurs pour les deux sections, et maintenant avec cet amendement, le ministère nous a aidés à commencer à travailler et à réduire les coûts ».

Un bon concepteur peut fournir des solutions intelligentes pour offrir de l’intimité aux clients de différentes manières; il n’est pas nécessaire de bloquer l’endroit avec de grands murs.

Abdulrahman Al-Harbi, un architecte

« Cela nous sera bénéfique car nous profiterons de l’espace et la zone sera plus belle », a-t-il déclaré.

Abdulrahman Al-Harbi, un architecte, a déclaré: «Un bon concepteur peut fournir des solutions intelligentes pour offrir la confidentialité aux clients de différentes manières; cela ne doit pas nécessairement être en bloquant l’endroit avec de grands murs », a déclaré Al-Harbi.

Ruba Al-Harbi, qui gère un restaurant et possède le compte de style de vie Snapchat @Tasteeandtell, est également d’accord avec l’amendement. «C’est un gaspillage d’argent d’ouvrir deux sections pour les hommes et les familles parce que cette ségrégation ne fera rien lorsque les deux parties se rencontreront devant les portes du restaurant ». Elle a dit qu’elle avait remarqué le changement il y a quelque temps, avant même qu’il ne soit annoncé sur le site du ministère.

«Je suis entrée dans plusieurs restaurants qui n’avaient qu’une seule section et c’était bien de s’y asseoir et de manger là-bas ».

Al-Harbi a déclaré que de nombreux problèmes se posaient lorsque les restaurants étaient divisés. «Les sections familiales sont généralement bondées. Vous ne pouvez souvent pas trouver de place pour vous asseoir alors que les sections réservées aux hommes sont toujours vides car ils ne vont pas au restaurant autant que les femmes », a-t-elle déclaré.

Dareen Rajeh, analyste de la conformité, a déclaré que de nombreuses personnes en Arabie saoudite devaient s’habituer à l’existence des deux sexes au même endroit sans devenir confuses ou mal à l’aise. «Nous devons ouvrir nos horizons et nous concentrer sur des questions plus importantes ».

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info