L’Arabie saoudite prévoit des entrées de 11 milliards de dollars provenant de l’entrée de l’indice obligataire JP Morgan

Diffuser l'info

18/09/29

L’Arabie saoudite a déclaré qu’elle attendait des rentrées d’environ 11 milliards de dollars dans la dette du pays en raison de l’inclusion de ses émissions d’obligations internationales dans les indices obligataires des marchés émergents de JP Morgan.
L’Arabie Saoudite, avec les Emirats Arabes Unis, le Qatar, Bahreïn et le Koweït, entreront dans les indices d’obligations des marchés émergents de JP Morgan l’année prochaine, a annoncé JP Morgan la semaine dernière.
Cette opération devrait attirer au total environ 30 milliards de dollars de nouveaux investissements étrangers dans leur dette.
Le ministère saoudien des Finances a indiqué dans un communiqué que le bureau saoudien de gestion de la dette s’attend à recevoir 11 milliards de dollars d’entrées suite à l’entrée dans les indices.
Les obligations de l’Arabie saoudite auront une pondération de 3,1% dans les indices JP Morgan. Selon le ministère des Finances, cela « apportera un soutien aux investisseurs et améliorera les niveaux de liquidité pour les problèmes du gouvernement, ainsi que les émissions des entreprises publiques ».

Cet article a été publié pour la première fois dans alarabiya english

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien alarabiya english


Diffuser l'info