L’Arabie saoudite réalise des «exploits sans précédent», affirme le prince héritier

Diffuser l'info

12/11/20

Prince Mohammed ben Salmane. (Photo fournie/ Arab News)

Le prince héritier Mohammed ben Salmane a affirmé que la campagne anticorruption a porté ses fruits, et a permis de recouvrer 247 milliards de riyals saoudiens (55,8 milliards d’euros) en trois ans
Le fonds souverain du Royaume, le Fonds d’investissement public (PIF) injectera 150 milliards de riyals annuellement – soit près de 34 milliards d’euros – dans l’économie en 2021 et en 2022, a également annoncé le prince
LONDRES : Le prince héritier Mohammed ben Salmane a déclaré jeudi que l’Arabie saoudite avait réussi à réaliser des exploits sans précédent dans un temps record, selon l’agence de presse saoudienne (SPA).

Dans une allocution adressée au Conseil de la Choura (Assemblée consultative), le prince héritier a affirmé que le Royaume avait connu une croissance exponentielle au cours des trois dernières années, et a souhaité que cette croissance s’accélère lorsque la pandémie de coronavirus prendra fin.

Le prince a précisé que le Royaume fait partie des dix pays dans le monde qui ont le mieux lutté contre la pandémie de Covid-19, malgré toutes les difficultés. Il a ajouté que la priorité du Royaume est de remédier au chômage et d’accroître les opportunités d’emploi.

Le prince Mohammed souligne que, bien que la corruption ait sévi dans le Royaume et qu’elle se soit jadis propagée comme un «cancer», la campagne anticorruption a été efficace et a permis de recouvrer 247 milliards de riyals saoudiens (55,8 milliards d’euros) en trois ans.

Il indique également que le gouvernement a entrepris une vaste restructuration pour augmenter les revenus non pétroliers et travaille dur afin de diversifier et de doubler la taille de l’économie du pays.

Les bons résultats du PIF

Le fonds souverain du Royaume – le Fonds d’investissement public (PIF) – injectera 150 milliards de riyals annuellement (soit près de 34 milliards d’euros) dans l’économie en 2021 et en 2022, a également annoncé le prince.

Le fonds a réussi à obtenir un meilleur retour sur investissement, avec un minimum de 7%, contre 2% depuis sa mise en place, certains investissements offrant un retour sur investissement dépassant 70%, voire pour certains supérieur à 140%, a-t-il ajouté.

Le prince a expliqué que les liquidités pour le PIF seront créées en réutilisant ces investissements et en créant des circuits économiques locaux à même de favoriser l’émergence de secteurs inédits qui offriront de nouvelles possibilités.

En outre, il a souligné que le PIF avait créé plus de 190 000 emplois au cours de ces quatre dernières années, ajoutant que les actifs mobiliers et immobiliers, qui valent des dizaines de milliards de riyals, ont été transférés au ministère des Finances et reflèteraient les recettes, une fois liquidées.

L’Arabie saoudite possède l’une des économies les plus importantes du monde et le gouvernement a réformé le marché du travail pour attirer des employés à valeur ajoutée, a encore assuré le prince.

S’exprimant un jour après l’attentat qui a eu lieu dans un cimetière à Djeddah et celui de l’ambassade saoudienne aux Pays-Bas, le prince a averti que le Royaume continuerait à frapper d’une «main de fer» ceux qui menacent sa sécurité et sa stabilité.

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info