L’Arabie saoudite réalise des projets de secours d’une valeur de 8,14 millions de dollars au Tadjikistan

Diffuser l'info

Heure: Octobre 05, 2018

KS73 continue de fournir de l’aide et des projets de secours à travers le monde. (SPA)

Ce projet de 1,79 million de dollars comprend un bâtiment de trois étages, un sous-sol pour 40 personnes, des salles de réunion et des salles d’enseignement spécialement équipées.
Al-Rabeeah a également inauguré un projet de rivières Panj et Jobkije visant à empêcher l’inondation de villages et de terres agricoles dans la région de Hamdoni dans le district de Khatlon au Tadjikistan.
JEDDAH : Dr. Abdullah Al-Rabeeah, superviseur général du Centre d’aide humanitaire et d’aide humanitaire King Salman, a inauguré le projet de construction du centre d’éducation et de formation républicain du Comité pour les situations d’urgence et la défense civile (CoES) dans la Capitale tadjike de Douchanbé.

Le projet, d’une valeur de 1,79 million de dollars, comprend un bâtiment de trois étages, un sous-sol pour 40 personnes, des salles de réunion, des salles de cours spécialement équipées, une bibliothèque, des archives, un laboratoire, une salle de sport, un restaurant, des bureaux pour les employés et un hôtel. Le bâtiment a été équipé de technologies, d’équipements, d’appareils et de meubles à la pointe de la technologie.

« KS73 a mené plusieurs projets dans 42 pays au cours des trois dernières années, parmi lesquels les projets mis en œuvre au Tadjikistan pour prévenir les inondations et leur réapparition », a déclaré Al-Rabeeah.

Al-Rabeeah a également inauguré un projet de rivières Panj et Jobkije visant à empêcher l’inondation de villages et de terres agricoles dans la région de Hamdoni dans le district de Khatlon au Tadjikistan.

Le projet, doté de 6,35 millions de dollars, vise à protéger des villages situés près de la rivière Panj dans la région de Hamdoni et touchés par des inondations, entraînant des pertes économiques et humanitaires considérables.

Le projet contribue également à la protection de plus de 135 000 personnes, de plus de 14 656 hectares de terres et de 20 kilomètres sur les rives du fleuve, du côté tadjik.

Le projet augmente également les chances de la population de trouver des emplois dans les domaines du développement agricole durable et de la gestion des ressources en eau. Il a été mis en œuvre par six entreprises contractantes en coordination avec l’Agence de réhabilitation et d’irrigation des terres du Tadjikistan.

Cet article a été publié pour la première fois dans Arab News

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Arab News Accueil

ru


Diffuser l'info