L’Arabie saoudite résolue à « lutter contre la corruption »

Diffuser l'info

05/02/19

 

Le roi Salmane préside la session du Cabinet à Riyadh mardi. (SPA)
 
  • Les forces de l’ordre et les organes de contrôle doivent renforcer leur rôle en matière de protection des fonds publics, déclare le roi Salmane.
RIYAD : L’Arabie saoudite continuera à préserver son intégrité et à lutter contre la corruption, a déclaré mardi le roi Salmane lors de la session hebdomadaire du Cabinet à Riyad.
Les organismes chargés de l’application de la loi et des audits devraient renforcer leurs rôles afin de pouvoir protéger et préserver les fonds publics, a-t-il ajouté.
Le roi a remercié le prince héritier Mohammed ben Salmane, président du Comité anti-corruption, pour ses efforts et son acuité.
Le roi Salmane a également remercié le personnel et les équipes de travail du comité d’avoir mené à bien les tâches qui leur avaient été confiées. Le Cabinet a promis de continuer à lutter contre la corruption et à punir les responsables.
Il s’est félicité de la réunion consultative des ministres des Affaires étrangères des pays suivants : l’Arabie saoudite, le Koweït, les Émirats arabes unis, le Bahreïn, l’Égypte et la Jordanie.
La réunion a examiné les développements régionaux et le renforcement de la coopération et de la coordination pour servir les intérêts arabes.
Le Cabinet a passé en revue les derniers développements arabes, régionaux et internationaux. Il s’est félicité de la tenue du premier cycle de consultations politiques germano-saoudiennes, consacrées aux relations bilatérales, à la coopération en matière de lutte contre l’extrémisme et le terrorisme, ainsi qu’à des problèmes régionaux et internationaux.
Le ministre des Médias, Turki ben Abdallah Al-Shabanah, a déclaré que le gouvernement avait débattu des activités culturelles et patrimoniales organisées ces derniers jours, qui ont été le théâtre d’une forte participation et d’une participation internationale.
Le Cabinet a autorisé le ministre de l’Intérieur ou son adjoint à discuter avec les autorités chinoises d’un mémorandum d’accord entre le ministère de l’Intérieur saoudien et le ministère chinois de la Sécurité publique pour lutter contre la criminalité électronique.
Le Cabinet a également approuvé un protocole d’accord pour des consultations politiques entre les ministères des Affaires étrangères saoudien et néerlandais.
En outre, il a approuvé un accord entre l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis afin d’éviter la double imposition et l’évasion fiscales.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info