Le chef de KSRelief: l’Arabie saoudite, premier donateur au Soudan avec une aide de 1,2 milliard de dollars

Diffuser l'info

19/01/20

Le superviseur général de KSRelief, le Dr Abdullah Al-Rabeeah, assiste à la table ronde de haut niveau sur le plan de réponse humanitaire au Soudan à Londres. (SPA)

  • Le Royaume est l’un des principaux partisans de la nation africaine, compte tenu des liens historiques

LONDRES: Le superviseur général du Centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salmane (KSRelief) a déclaré que le Royaume avait été l’un des plus grands donateurs au Soudan, avec un montant total de dons dépassant 1,2 milliard de dollars jusqu’en 2019, a rapporté l’agence de presse saoudienne.

Le Dr Abdullah Al-Rabeeah a souligné que les liens historiques étroits entre l’Arabie saoudite et le Soudan rendaient essentiel le soutien au pays et au peuple.

Cela s’est produit lors de la participation d’Al-Rabeeah à la table ronde de haut niveau à Londres sur la réponse internationale à la situation humanitaire au Soudan, organisée conjointement par le Royaume-Uni, la Suède et le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA).

Al-Rabeeah a déclaré: « Le Royaume apprécie les efforts du Royaume-Uni, de la Suède et du Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et coordinateur des secours d’urgence, Mark Lowcock, pour l’organisation de cette réunion ».

Il a souhaité à tous le succès dans la mise en place de financements pour répondre aux besoins humanitaires du peuple soudanais, et soutenir la protection sociale et les réformes économiques pour surmonter les défis de la période de transition.

POINTS FORTS

Le plan 2020 de KSRelief comprend la mise en œuvre de plusieurs campagnes médicales au Soudan, dont deux campagnes anti-cécité au coût de 750 000 $ et deux pour la chirurgie cardiaque et les cathéters au coût de 1,5 million de dollars, et pour la chirurgie des voies urinaires au coût de 1,5 million de dollars.

«Alors que le Royaume est conscient des défis économiques, humanitaires, climatiques et sanitaires auxquels le peuple soudanais est confronté, il a établi un partenariat avec les Émirats arabes unis en annonçant le 21 avril 2019, un ensemble d’aide conjointe d’une valeur de 3 milliards de dollars, dont 500 millions de dollars déposé à la Banque centrale du Soudan pour soutenir l’économie et la monnaie. L’Arabie saoudite a également augmenté ses investissements dans le secteur privé du Soudan », a-t-il ajouté.

Al-Rabeeah a souligné que le plan 2020 de KSRelief comprend la mise en œuvre de plusieurs campagnes médicales au Soudan, dont deux campagnes anti-cécité au coût de 750 000 $ et deux pour la chirurgie cardiaque et les cathétérismes au coût de 1,5 million de dollars, et pour la chirurgie des voies urinaires à un coût de 1,5 million de dollars. Le Royaume tient également à soutenir le Soudan dans le domaine économique pour parvenir à la stabilité politique.

Al-Rabeeah a déclaré que l’Arabie saoudite a soutenu les efforts internationaux visant à organiser une conférence des donateurs pour le Soudan en 2020, dans le but d’obtenir le plus grand financement pour aider le peuple soudanais.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info