Le chef de Nazaha de l’Arabie Saoudite appelle à la coopération des agences anti-corruption du Golfe

Diffuser l'info

11/09/19

Le siège de la Commission nationale anti-corruption (Nazaha) à Riyad. (Fournie par le site internet de Nazaha)

RIYAD: Le président de la Commission nationale anti-corruption (Nazaha) a souligné l’importance de poursuivre et d’améliorer la coopération et l’échange d’expertise entre les agences anti-corruption du Golfe afin de réaliser la sécurité, la stabilité, le développement et la prospérité régionaux.

Mazen bin Ibrahim Al-Kahmous s’exprimait lors d’une réunion des agences anti-corruption du Conseil de coopération du Golfe (CCG), qui s’est tenue à Oman.

Il a remercié le sultanat et le secrétariat général du conseil d’avoir organisé la réunion et a exprimé l’espoir que les aspirations des dirigeants des pays du CCG seraient réalisées.

Nazaha a pour objectif de créer un environnement de travail d’intégrité, de transparence, d’honnêteté, de justice et d’égalité dans les organes relevant de sa compétence ou de sa spécialisation.

Selon les statistiques officielles, Nazaha a reçu 15 591 déclarations en 2018, contre 10 402 l’année précédente. Les affaires de corruption financière et administrative constituaient la majeure partie des rapports.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info