Le Ministère saoudien des finances se félicite du rapport positif du FMI sur la santé économique du Royaume

Diffuser l'info

24/07/19

Entrée principale du siège du ministère des Finances saoudien à Riyad. (Photo MOF)

Le FMI a déclaré s’attendre à ce que la croissance réelle hors pétrole en Arabie saoudite atteigne 2,9% en 2019

RIYAD: Le ministère des Finances saoudien a accueilli mardi avec satisfaction une déclaration du conseil exécutif du Fonds monétaire international dans laquelle il se félicitait des progrès accomplis par le Royaume dans la mise en œuvre des réformes financières, économiques et sociales.

Elle fait suite aux dernières consultations du FMI avec l’Arabie saoudite au titre de l’article IV, qui se sont achevées le 10 juillet. Ces consultations, généralement annuelles, ont pour but d’évaluer la santé économique et le développement d’un pays et d’identifier tout problème susceptible de causer une instabilité.

Le FMI a déclaré s’attendre à ce que la croissance réelle non pétrolière en Arabie saoudite atteigne 2,9% en 2019, grâce à l’augmentation des dépenses publiques et à la confiance croissante dans l’économie. L’organisation a déclaré que l’engagement continu du gouvernement en faveur de politiques économiques prudentes et de réformes structurelles serait un facteur clé de la promotion de la croissance hors pétrole, de la création d’emplois et de la réalisation des objectifs énoncés dans Vision 2030.

Le conseil d’administration s’est notamment félicité des réformes visant à améliorer la gestion des finances publiques, notamment d’un nouveau système de passation des marchés publics qui contribuerait à rendre les dépenses publiques plus efficaces et à réduire le risque de corruption. Il a également salué les efforts déployés pour renforcer la transparence des finances publiques et les réformes adoptées par le gouvernement pour développer l’économie non pétrolière. Il a souligné la nécessité de reconstituer les excédents budgétaires et de réduire les risques pesant sur les finances publiques à moyen terme. Il a également souligné que la maîtrise de la masse salariale de l’État et une augmentation systématique des dépenses en capital pourraient contribuer à générer des économies financières pour cette année.

Le conseil a également souligné la vigueur du secteur financier du Royaume et les réformes en cours sur les marchés financiers saoudiens. Il a salué les efforts en cours pour renforcer le cadre de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBC / FT), ainsi que son adhésion récente au groupe de surveillance anti-blanchiment du Groupe d’action financière. L’engagement pris par le Gouvernement saoudien de se conformer aux normes du FMI pour la diffusion des données d’ici à la fin de l’année a également été salué.

« La déclaration affirme que l’Arabie saoudite a bien progressé dans la mise en œuvre des réformes économiques et structurelles et que ces réformes portent leurs fruits et se reflètent dans les performances économiques », a déclaré le ministre des Finances, Mohammed Al-Jadaan. « Le Conseil constate que les perspectives de l’économie saoudienne sont positives. »

Il a ajouté que l’évaluation du conseil d’administration du FMI reflétait les efforts de réforme ambitieux déployés par le Royaume à tous les niveaux, et a souligné que le gouvernement s’employait à atteindre les objectifs financiers et économiques conformément aux objectifs de Vision 2030 visant à maintenir la stabilité financière, à atteindre des objectifs économiques élevés. – taux de croissance et soutien à la diversification économique par le biais d’initiatives, de programmes et de projets spéciaux contribuant à ces objectifs.

Al-Jadaan a également salué l’approbation par le conseil des réformes du gouvernement, y compris des mesures visant à soutenir la viabilité financière, les marchés financiers, le développement des services financiers et la mise en œuvre de la législation et des procédures de LBC / FT à tous les niveaux dans les institutions.

Il a ajouté que le nouveau système de concurrence et de passation des marchés contribuerait à améliorer la transparence, la réglementation et la gouvernance des procédures liées aux marchés publics, conformément aux meilleures pratiques mondiales.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info