Le ministre de la Justice saoudien nomme la première femme à un poste de direction au fonds de pension alimentaire

Diffuser l'info

29/01/20

Ministère de la justice saoudien. (SPA)

  • De plus en plus de femmes travaillent dans le projet de transformation numérique du ministère et dans des domaines connexes tels que l’informatique, le génie logiciel et les systèmes d’information.

DJEDDAH: Le ministre de la justice et président du Conseil judiciaire suprême, Walid bin Mohammed Al-Samaani, a ordonné la nomination de Shorooq bint Mohammed Al-Jadaan au poste de directeur général adjoint pour les pensions alimentaires. Elle est la première femme à occuper une position de leader au fonds de pension alimentaire.

Le fonds vise à faire en sorte que la pension alimentaire soit versée aux bénéficiaires dans les plus brefs délais et à aider à atteindre un équilibre financier pour les familles, conformément au plan de la Vision 2030 du Royaume.

«Cette nomination n’est pas surprenante de la part d’un ministère et d’un pays qui se sont engagés à assurer l’équité et l’autonomisation des femmes dans tous les secteurs gouvernementaux et privés», a déclaré l’avocate saoudienne Nujood Qasim.

De telles décisions soutiennent fortement les efforts visant à augmenter le niveau de participation des femmes au marché du travail, l’un des objectifs de la Vision 2030, en offrant un plus large éventail d’options de carrière et en les encourageant à jouer un rôle plus important dans le développement du pays, a ajouté Qasim. .

La deuxième phase du fonds de pension alimentaire a été lancée en novembre 2019. Il a connu un certain nombre de succès depuis sa création, notamment l’amélioration de la rapidité des réponses aux demandes et de la communication avec les demandeurs et les bénéficiaires via sa plateforme en ligne.

Elle a également réduit le délai entre l’approbation finale des demandes et le paiement de la pension alimentaire, ce qui peut désormais se faire en quelques heures.

Le Ministère de la justice a mis en œuvre un certain nombre d’initiatives ces dernières années pour augmenter le nombre de femmes et améliorer leur représentation dans les postes promus. Fin 2017, le Ministère a commencé à fournir des sections spéciales aux femmes dans les tribunaux du pays et à nommer des femmes notaires. Auparavant, il était rare que les femmes travaillent dans les tribunaux.

Les femmes peuvent désormais travailler comme recherchistes sociales et assistantes administratives. De plus en plus de femmes travaillent dans le projet de transformation numérique du ministère et dans des domaines connexes tels que l’informatique, le génie logiciel et les systèmes d’information.

En outre, le nombre de femmes avocates enregistrées a considérablement augmenté, passant de seulement 10 en 2013 à 487 en novembre de l’année dernière.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info