Le ministre: l’Arabie saoudite détient une part du lion dans les secours humanitaires au Yémen

Diffuser l'info

22/01/19

image.png

KSRelief, en coordination avec le Comité supérieur de secours, a lancé des projets visant à soutenir les moyens de subsistance et le développement. (SPA)

  • Le projet a permis de déminer 35 227 mines et charges explosives, ainsi que la mise en place de centres pour membres artificiels

DJEDDAH: Depuis sa création en 2015, le Centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salmane (KSRelief) compte la plus grande part de secours et d’aide humanitaire au Yémen, a déclaré Abdulraqeeb Fatah, ministre yéménite de l’Administration locale.

Le travail de KSRelief a directement contribué à sauver le Yémen d’une catastrophe humanitaire à la suite des actions des milices houthies contre le gouvernement internationalement reconnu, a ajouté Fatah, président du Comité supérieur de secours au Yémen.

KSRelief «a mis en œuvre plus de 321 projets dans tous les gouvernorats du Yémen», a-t-il déclaré lors d’une réunion avec une équipe du MASAM (Project for Landmine Clearance) du centre.

KSRelief, en coordination avec le Comité supérieur de secours, a entrepris des projets pour soutenir les moyens de subsistance et le développement, a-t-il ajouté.

MASAM a été lancé en juin 2018 au coût de 40 millions de dollars, car les Houthis ont posé plus d’un million de mines au Yémen, faisant de nombreuses victimes parmi la population civile, y compris des femmes et des enfants.

Le projet a permis de déminer 35 227 mines et charges explosives, ainsi que de mettre en place des centres pour membres artificiels.

Les projets KSRelief ont également aidé les réfugiés yéménites à Djibouti, en leur fournissant des services humanitaires et en établissant un village intégré comprenant 300 unités résidentielles, des écoles et des cliniques médicales, a déclaré Fatah.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info