Le ministre saoudien de la justice lance la notarisation électronique, dans le but de laisser tomber la paperasse

Diffuser l'info

Heure: Novembre 05,2018

Le ministre saoudien de la Justice, Waleed al-Samaan (c), lors de la cérémonie. (Fourni)

Le ministre saoudien de la Justice, Waleed al-Samaan, a lancé la notarisation électronique, entamant ainsi une nouvelle phase des efforts de numérisation du ministère. À compter du 18 novembre, l’e-notarization offrira plusieurs services qui dispensent des écritures et évitent aux clients de se rendre dans les bureaux notariaux pour les procurations à faible risque.

« Le ministère saoudien de la Justice poursuit ses efforts pour atteindre les objectifs du programme national de transformation 2020 et de la vision 2030, qui visent à améliorer la convivialité et la rentabilité des services gouvernementaux », a déclaré le ministre lors de l’inauguration dimanche à Riyad, en présence de plusieurs ministres et juristes.

« Le ministère tient à revoir et à numériser les procédures dans les domaines juridique, de la répression et de la notarisation, objectif stratégique qu’il a mis au premier plan», a-t-il ajouté.

Le ministre a déchiqueté des protocoles symboliques pour marquer la fin de la notarisation des documents et le lancement des protocoles digitaux au moyen de dispositifs intelligents.

Le ministère a dévoilé huit nouveaux services électroniques dans le secteur de la notarisation, y compris des procurations numériques, qui ont mis fin aux formalités administratives et à la plupart des visites des clients dans les bureaux notariaux.

« La notarisation électronique économisera environ huit millions de feuilles de papier par an, ce qui rendra la notarisation plus écologique et plus rentable », a souligné le ministère.

L’un des nouveaux services électroniques permet aux clients de s’enquérir de leurs PdA et de leur validité, de mettre fin aux indésirables et de connaître les agences qui ont vérifié la validité de l’un de leurs PA.

Un autre service électronique permet aux agences gouvernementales de vérifier les PoAs en ligne via le programme de gouvernement électronique « Yesser », le portail MoJ et l’application officielle MoJ.

Le nouveau système condense environ 70% des procédures et dirige les clients, droit vers le bureau du notaire assigné sans avoir à passer par une salle de saisie de données.

Le ministère a également annoncé un nouveau mécanisme numérique permettant de mettre à jour les titres de propriété et d’obtenir un titre en double, permettant ainsi aux clients d’économiser 90% du temps dont ils disposaient. Selon la nouvelle procédure, les clients ne doivent se rendre au bureau notarial que lorsque l’acte de propriété mis à jour ou dupliqué est prêt.

Cet article a été publié pour la première fois dans Al Arabiya English

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Al Arabiya English Accueil

ru


Diffuser l'info