Le PAM blâme les Houthis d’avoir entravé le lancement du programme d’aide

Diffuser l'info

 Heure: Juin 04, 2019

Les partisans du mouvement Houthis prennent part à une manifestation à Sanaa, au Yémen. (Reuters)

Les houthis entravent la mise en place d’un système biométrique du PAM permettant d’identifier ceux qui en ont le plus besoin

DUBAI: Un différend sur le contrôle des données biométriques entre le Programme alimentaire mondial (PAM) et la milice yéménite Houthis met à rude épreuve les efforts humanitaires et menace de perturber la distribution de l’aide.

Dans une déclaration inhabituellement forte, l’agence de l’ONU, qui nourrit plus de 10 millions de personnes chaque mois dans le pays le plus pauvre de la péninsule arabique, a annoncé le mois dernier son intention de suspendre les livraisons en raison des combats, de l’insécurité et de l’ingérence dans ses travaux.

Le PAM a indiqué que les Houthis alignés sur l’Iran, qui contrôlent la capitale, Sanaa, entravent la mise en place d’un système biométrique du PAM permettant d’identifier les personnes les plus démunies.

Le système biométrique – utilisant le balayage de l’iris, les empreintes digitales ou la reconnaissance faciale – est déjà utilisé dans les zones contrôlées par le gouvernement international reconnu du Yémen.

Des sources proches des discussions ont déclaré que les dirigeants houthis ont demandé à l’agence d’arrêter le processus d’enregistrement début avril après avoir réalisé que le nouveau système contournait la supervision de Sanaa.

Depuis la découverte en décembre 2018 que les dons d’aliments dans les régions de Houthis étaient systématiquement détournés par l’intermédiaire d’un partenaire local lié aux autorités houthis, le PAM a demandé aux Houthis de mettre en place un système d’enregistrement biométrique utilisé globalement pour lutter contre la corruption dans la distribution de l’aide.

«Le blocage continu de l’enregistrement biométrique par certains membres de la direction des Houthis […] sape un processus essentiel qui nous permettrait de vérifier de manière indépendante que la nourriture parvient à… des personnes au bord de la famine», a déclaré le porte-parole du PAM, Herve Verhoosel.

Cet article a été publié pour la première fois dans Arab News

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Arab News Accueil

ru


Diffuser l'info