Le prince héritier d’Arabie saoudite lance de très grands projets touristiques dans l’ancienne région d’Al-Ula

Diffuser l'info

11/02/19

Le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, a lancé une vision pour Al-Ula comprenant un complexe conçu par l’architecte français Jean Nouvel et une réserve naturelle, toutes deux appelées Sharaan. (SPA)

  • Jean Nouvel, l’architecte français qui a conçu le Louvre Abu Dhabi, construira une station de ski dans les montagnes d’Al-Ula
  • Le complexe Sharaan comprendra des domaines résidentiels, un centre de sommet, un spa, des restaurants et une réserve naturelle de 925 kilomètres carrés.

AL-ULA, Arabie saoudite: le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane a lancé dimanche de mégaprojets touristiques à Al-Ula, notamment un complexe conçu par un architecte français de renom et une réserve naturelle, tous deux dénommés Sharaan.

Jean Nouvel, l’architecte français qui a conçu le Louvre Abu Dhabi, construira une station balnéaire dans les montagnes d’Al-Ula dans le cadre du plan lancé dimanche soir pour transformer le foyer des anciennes civilisations en une destination pour les visiteurs du monde entier.

https://twitter.com/arabnews/status/1094662614423093250/photo/1

Le plan pour le développement durable de la région, qui inclut le complexe Sharaan dans une réserve naturelle, a été lancé par le prince héritier Mohammed ben Salmane et le gouverneur de la Commission royale pour Al-Ula, le prince Badr ben Abdallah ben Farhan, lors d’une cérémonie d’inauguration au théâtre Maraya. La salle de concert équipée de miroirs a été construite pour le festival d’hiver à Tantora. Depuis décembre, les visiteurs se rendent dans cette région intacte tous les week-ends, leur donnant ainsi un avant-goût de ce qui se prépare.

«La décision de construire dans cet endroit est courageuse et permettra à Sharaan d’être révélée à l’échelle mondiale», a déclaré Nouvel lors d’une présentation lors du lancement.

Plusieurs centaines d’invités ont été accueillis dans la salle de concert, dont le prince Abdul Aziz ben Turki Al-Faisal, la princesse Reema Bint Bandar et Yanni, qui ont joué au festival d’hiver à Tantora le week-end dernier.

«C’est tellement beau, le désert et le ciel la nuit, les étoiles… la beauté naturelle est magnifique», a déclaré Yanni à Arab News. «Je n’ai jamais expérimenté ce type de beauté dans ma vie».

https://twitter.com/arabnews/status/1094650820669386752

La charte d’Al-Ula a été présentée sur une scène en sable, avec un spectacle multimédia son et lumière mettant en vedette des hommes et des femmes de la région, les «gardiens» d’Al-Ula. Les roches d’Al-Ula, visibles à travers le verre à l’arrière de la scène, ont servi de toile de fond.

Al-Ula abrite de spectaculaires formations rocheuses de grès et le site archéologique de Madain Saleh, la plus grande agglomération nabatéenne au sud de Pétra qui abrite les tombeaux rupestres de la civilisation ancienne aux façades sculptées. En 2008, il a été désigné comme le premier site du patrimoine mondial de l’Arabie saoudite.

Il n’y a que très peu d’architectes dans le monde qui ont le pouvoir d’attirer les visiteurs sur la seule force d’un bâtiment, et Nouvel en est un. Demandez à tous ceux qui se sont tenus sous la voûte géométrique de 7 500 tonnes du Louvre Abu Dhabi, inspirés par un bosquet de palmiers, conçus pour projeter une lumière tachetée sur l’eau et les passerelles en dessous, dans ce qu’il a appelé la Pluie de Lumière.

L’architecture de Nouvel est ancrée dans le contexte local. Avec la station balnéaire d’Al-Ula, il s’inspirera des rochers environnants. «Dans l’épaisseur du rocher, tout est possible, tout est stable et protégé, comme en apesanteur», a expliqué Nouvel. «Le rocher est un matériau absolument fantastique à cause de son inertie. Se mettre dans le rocher, c’est se protéger. Pour vous protéger des températures extrêmes, pour votre sécurité. Nous avons choisi de vivre dans ces roches une fois de plus. Pouvoir encadrer le paysage de Sharaan à différentes hauteurs est incroyable: découvrir les horizons lointains, découvrir les différentes qualités de la lumière et tout cela dans un confort thermique total».

Il existe déjà un lien entre Nouvel et Al-Ula: un certain nombre d’anciens trésors de la région sont maintenant exposés dans le cadre de l’exposition Roads of Arabia au Louvre Abu Dhabi. Mais le Complexe Sharaan est un lien encore plus personnel.

Le complexe comprendra des quartiers résidentiels, un centre de sommet, un spa et des restaurants. La conception complète sera terminée d’ici la fin de cette année; la construction devrait commencer au début de 2020 et se terminer en 2023.

Le complexe sera situé dans une vallée au cœur de la réserve naturelle de Sharaan, d’une superficie de 925 km2. Tous deux prennent leur nom du canyon environnant avec ses anciennes formations rocheuses. La réserve préservera et restaurera les habitats naturels du désert de la région, y compris le léopard d’Arabie, avec l’aide de rangers locaux formés par des experts internationaux.

https://twitter.com/arabnews/status/1094658603758374912/photo/1

https://twitter.com/arabnews/status/1094659387543748608/photo/1

Bien que les détails du plan soient nouveaux, ils sont tout à fait conformes à la Vision 2030 du prince héritier, qui vise à développer le secteur du tourisme du Royaume et à fournir aux jeunes générations les compétences dont ils ont besoin pour l’avenir, car cela diversifie l’économie à distance de sa dépendance au pétrole. La vision s’engage également à célébrer l’identité nationale du pays en préservant ses sites culturels, en les rendant accessibles et en construisant des musées de classe mondiale pour «créer un témoignage vivant de notre patrimoine antique».

La Commission royale pour Al-Ula a été créée à cet effet en 2017 et l’Agence française pour le développement d’Al-Ula a été créée en juillet dernier, après la signature par Paris et l’Arabie saoudite d’un accord bilatéral lors de la visite du prince héritier en avril dernier.

La Commission vise, d’ici 2035, à attirer 2 millions de visiteurs dans la région, créant 38 000 emplois et générant 120 milliards de RS (32 milliards de dollars).

https://twitter.com/arabnews/status/1094657558466478080

La Commission a déjà lancé un programme de bourses pour former des étudiants saoudiens aux États-Unis, au Royaume-Uni et en France dans les domaines du tourisme et de l’archéologie; cette année, elle ajoutera l’architecture et la planification environnementale. Le programme Hammayah offrira également jusqu’à 2 500 opportunités aux hommes et aux femmes de la région de s’impliquer dans un effort communautaire visant à préserver les merveilles d’Al-Ula.

Il n’y a que très peu d’architectes dans le monde qui ont le pouvoir d’attirer les visiteurs sur la seule force d’un bâtiment et Nouvel en est un. Demandez à tous ceux qui se sont tenus sous la voûte géométrique de 7 500 tonnes du Louvre Abu Dhabi, inspirés par un bosquet de palmiers, conçus pour projeter une lumière tachetée sur l’eau et les passerelles en dessous, dans ce qu’il a appelé la Pluie de Lumière.

Le projet concerne «les locaux, les locaux, les locaux», a déclaré à Arab News Rami Al-Sakran, responsable du développement des capacités de la commission, qui dirige le programme de bourses Al-Ula. «Sans les locaux, nous ne pouvons pas réussir».

https://twitter.com/arabnews/status/1094644838694375424/photo/1

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info