Le prince héritier saoudien rejoint les leaders mondiaux au Japon pour le sommet du G20

Diffuser l'info

28/06/19

Le prince héritier Mohammed ben Salmane participe au sommet du G20 à Osaka. (Reuters)

  • Conférence des 28 et 29 juin sur le commerce, la démographie, l’environnement et l’économie numérique

OSAKA: Les dirigeants des nations les plus puissantes de la planète sont arrivés dans la ville japonaise d’Osaka au milieu des tempêtes et des pluies – avec la possibilité de nouvelles perturbations lorsqu’ils se réuniront officiellement pour la première fois aujourd’hui pour entamer les deux jours du sommet du G20.

Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane figurait parmi ceux qui sont arrivés jeudi avant le rassemblement qui sera consacré au commerce, à la démographie, à l’environnement et à l’économie numérique.

L’arrivée du président américain Donald Trump a été accompagnée par une série de ses commentaires sur Twitter au sujet de certains des autres chefs d’État présents à cette 14ème réunion des dirigeants mondiaux. Cela survient à un moment où les tensions entre les États-Unis et leurs rivaux internationaux sont plus fortes qu’elles ne l’ont été depuis des années.

Trump devrait s’attaquer au plus gros problème qui plane sur le rassemblement à Osaka – la guerre commerciale grandissante avec la Chine – lors d’une rencontre en tête-à-tête avec son homologue chinois, le président Xi Jinping. Le dirigeant américain est également en désaccord avec l’UE et l’Inde en ce qui concerne le commerce et d’autres questions géopolitiques. Il a également critiqué son hôte, le Premier ministre japonais Shinzo Abe, pour sa posture en matière de défense.

La grande délégation saoudienne conduite par le prince héritier a débarqué dans la ville avant le «portrait de famille» d’aujourd’hui, les dirigeants qui marquent traditionnellement le début du sommet. Les dirigeants se rencontreront ensuite pour discuter de l’économie numérique, du commerce mondial et des investissements, avant de participer à un programme culturel et un dîner au château Geihinkan d’Osaka.

L’aboutissement de la réunion est la publication d’un communiqué conjoint à la fin du sommet, dans lequel les dirigeants du monde tentent traditionnellement de montrer un front uni face aux problèmes mondiaux urgents tels que le changement climatique, le commerce et l’économie.

L’événement se déroule dans un contexte de sécurité renforcée dans la ville, située à 500 km de la capitale, Tokyo, alors que les autorités japonaises craignent les manifestations d’activistes écologistes et d’autres. Les déplacements et les transports sont très limités entre l’aéroport de la baie d’Osaka et le parc des expositions international Intex, où se déroule le sommet.

L’année prochaine, l’Arabie saoudite sera le premier pays du Moyen-Orient à accueillir cet événement, à Riyad.

Naif bin Marzouq Al-Fahadi, ambassadeur saoudien au Japon, a déclaré: « Les réformes récentes dans le Royaume, en particulier les réformes économiques, ont contribué à renforcer l’image du Royaume dans le monde et à accroître son influence dans les instances internationales ».

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info