Le roi Salman ordonne 10 millions de dollars à l’OMS pour lutter contre le coronavirus

Diffuser l'info

10/03/20

L’OMS (l’Organisation Mondiale de la Santé) salue le don du roi Salman alors que la lutte contre le coronavirus se poursuit.

Quatre nouveaux cas de coronavirus identifiés dans le Royaume à la fermeture des écoles et des collèges.

RIYAD : Le roi Salman d’Arabie saoudite a publié lundi une directive ordonnant le don de 10 millions de dollars pour soutenir les efforts de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour lutter contre le coronavirus.

Les autorités saoudiennes ont également déclaré lundi que neuf nouveaux cas de coronavirus avaient été identifiés, ajoutant qu’il suspendait les voyages par air et par mer entre le Royaume et 14 pays pour empêcher la propagation de la maladie.

« Le Royaume d’Arabie saoudite et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) travaillent ensemble pour lutter contre le nouveau coronavirus (COVID-19) », indique un communiqué conjoint.

« À l’appui de cet effort, le Royaume d’Arabie saoudite a fourni 10 millions de dollars à l’Organisation Mondiale de la Santé pour la mise en œuvre de mesures urgentes visant à minimiser la propagation de la maladie et à soutenir les pays dotés d’infrastructures sanitaires vulnérables. »

Et le directeur général, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus de l’OMS, a déclaré que l’organisation « apprécie grandement ce geste humanitaire généreux du gardien des deux saintes mosquées, le roi Salman bin Abdulaziz et le prince héritier Mohammed bin Salman, qui contribuera de manière significative aux efforts de sauvegarde de la planète santé. »

Le ministère de la Santé a déclaré que les nouveaux cas concernaient quatre ressortissants saoudiens, deux bahreïnis, un américain et un égyptien.

Entre-temps, il a également été annoncé lundi que les personnes qui n’auraient pas déclaré des informations correctes sur la santé aux points d’entrée feraient face à des amendes allant jusqu’à 133,000 $.

Auparavant, l’agence de presse d’État SPA a réporté que les autorités suspendaient les voyages des citoyens saoudiens et des résidents étrangers aux Émirats arabes unis (EAU), au Koweït, à Bahreïn, au Liban, en Syrie, en Égypte, en Irak, en Italie et en Corée du Sud.

Oman, la France, l’Allemagne et l’Espagne ont été ajoutés plus tard lundi.

Les personnes en provenance de ces pays ou toute personne ayant séjourné au cours des 14 derniers jours seraient également temporairement interdites d’entrée au Royaume.

La découverte des quatre nouveaux cas porte à 15 le nombre total de personnes dont le virus a été confirmé dans le Royaume.

Dimanche, le ministère de la Santé avait déclaré que quatre cas avaient été confirmés à Qatif, portant le total à 11 cas.

Un communiqué du ministère saoudien de la Santé a déclaré que le premier cas était un citoyen saoudien, lié à un cas précédent à Qatif. Le patient est maintenant isolé à l’hôpital.

Deux des autres patientes sont des femmes bahreïnites qui avaient voyagé d’Iraq en route pour Bahreïn. Ils ont également été isolés dans un hôpital de Qatif.

Le quatrième cas était un ressortissant américain retournant au Royaume après avoir voyagé aux Philippines et en Italie. Ce patient a été envoyé dans une unité d’isolement dans un hôpital de Riyad.

La semaine dernière, le Royaume a arrêté l’entrée dans le Royaume des voyageurs par transport terrestre depuis Bahreïn, les Émirats arabes unis et le Koweït.

Seuls les véhicules commerciaux sont autorisés. Les personnes voyageant au Royaume-Uni en provenance de ces pays ont été invitées à embarquer uniquement sur les trois principaux aéroports de Riyad, Jeddah et Dammam où elles peuvent être contrôlées par les autorités sanitaires.

À Riyad, le Riyadh Boulevard et le Winter Wonderland ont été fermés cette semaine en raison des inquiétudes croissantes concernant la propagation du coronavirus.

Et le ministère saoudien de l’Éducation a déclaré dimanche que les écoles et les universités seraient fermées à partir de lundi dans le cadre des mesures « préventives et de précaution » recommandées par les autorités sanitaires.

La décision couvre tous les établissements d’enseignement – publics et privés – et les établissements de formation technique et professionnelle.

Toutes les activités éducatives et coraniques dans les mosquées sont également suspendues à partir de lundi.

Le ministère de l’Intérieur a déclaré dimanche qu’il limiterait les déplacements au sommet et à partir du gouvernorat de Qatif, pour empêcher la propagation du virus.

Les 11 premiers cas de coronavirus dans le Royaume étaient tous des résidents de Qatif, situé dans la province orientale. Certains d’entre eux se seraient rendus en Iran, l’un des pays les plus touchés par le coronavirus.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info