Le roi saoudien lance une mégapole de 23 milliards de dollars pour le secteur minier

Diffuser l'info

22/11/18

Le roi Salman d’Arabie saoudite a inauguré aujourd’hui (22 novembre) la première phase de Waad Al Shamaal, une mégapole de plus de 85 milliards de SR (23 milliards de dollars) dédiée aux industries minières, qui occupera une superficie de 440 km2 dans le nord du pays.
 
L’inauguration du Wa’ad Al Shammal marque une étape importante dans la stratégie à long terme de Saudi Aramco visant à accroître l’approvisionnement en gaz, à l’appui du programme de diversification économique du Royaume visant à générer de la croissance dans de nouveaux secteurs, a déclaré un haut responsable.
 
Des dignitaires royaux, des ministres, des responsables et des dirigeants du secteur privé ont assisté à l’inauguration avec une délégation de Saudi Aramco dirigée par le président et chef de la direction, Amin Nasser.
 
Wa’ad Al Shamal (arabe pour Northern Promise) sera une nouvelle ville industrielle située à 30 km à l’ouest de Turaif. Avec plusieurs installations de traitement du phosphate, il est en passe de devenir un centre minier majeur.
 
Wa’ad Al Shamal contribuera à accroître l’activité économique et industrielle dans le nord de l’Arabie saoudite, développer de nouvelles activités minières et minières, en particulier les phosphates, et des industries à valeur ajoutée en aval telles que la fabrication de verre et de plastique, indique un communiqué de Saudi Aramco.
 
L’exploitation minière est la clé du plan de réforme du royaume visant à diversifier son économie loin des hydrocarbures, alors que le gouvernement souhaite tripler la contribution de ce secteur à la production économique du pays d’ici 2030.
 
Wa’ad Al Shamal devrait générer 24 milliards de Riyals Saoudiens provenant des secteurs autres que le pétrole et contribuer à hauteur de 3% au produit intérieur brut du royaume.
 
« Environ 30 000 emplois devraient être créés pour les jeunes Saoudiens qualifiés, en particulier ceux de la région », a déclaré un haut responsable.
 
« Le lancement de Wa’ad Al Shamal par le roi Salman représente un progrès important et une étape clé dans notre cheminement vers la diversification de l’économie et la concrétisation de la vision 2030 de l’Arabie saoudite », a déclaré le président et chef de la direction de Saudi Aramco, Amin H. Nasser.
 
« Northern Promise peut être un catalyseur essentiel dans la création d’industries transformationnelles capables de générer davantage de croissance et de valeur provenant de secteurs de fabrication de niche tels que la fabrication de verre, de fibres de verre, de plastique et de panneaux solaires », a-t-il déclaré.
 
Tenant sa promesse de nourrir les industries pétrolières du nord du royaume, à l’instar du développement de la ville économique de Jazan dans le sud-ouest de l’Arabie saoudite, Saudi Aramco a commencé la production commerciale de gaz non conventionnel dans le North Arabia Field en mai de cette année, fournissant 55 millions de pieds cubes standard par jour (MMscfd) à une centrale électrique locale.
 
La production de gaz augmentera jusqu’à 190 Mscfd vers la fin de 2018 pour répondre aux besoins des clients, a déclaré Nasser.
 
« Ce que nous voyons maintenant à Wa’ad Al Shamal est le résultat productif d’une étroite collaboration entre les secteurs gouvernementaux, les agences et les grandes entreprises nationales. Je suis fier du rôle joué par Saudi Aramco dans cette réalisation, en investissant plus de 10 milliards de Riyals Saoudiens dans l’énergie nécessaire à la ville et à ses projets », a-t-il ajouté.
 
Wa’ad Al Shamal se trouve à 1 000 km de Riyad et l’approvisionnement en gaz de la ville a été jugé complexe et coûteux en raison de son relief et de sa géographie.
 
Cependant, Saudi Aramco a proposé des solutions créatives et efficaces pour explorer et forer des ressources gazières dans la région, en particulier des gaz non conventionnels.
 
Soucieuse de promouvoir les ressources humaines et de soutenir l’objectif national consistant à créer de nouvelles opportunités d’emploi dans la partie nord du royaume via la création de Wa’ad Al Shamal, Saudi Aramco s’est adressé aux écoles des villes et des villages voisins pour promouvoir les opportunités à venir avec l’entreprise pour les diplômés du secondaire, comme le Programme d’apprentissage pour les non-employés.
 
La perspective d’une main-d’œuvre 100% saoudienne, principalement du Nord, est très élevée, les perspectives d’emploi à venir correspondant à la croissance de la région.
 
La production commerciale de gaz naturel marque la première étape de la phase de mise en œuvre du programme d’extraction de ressources non conventionnelles de Saudi Aramco, a déclaré un haut responsable.
 
« S’appuyant sur trois piliers essentiels d’une stratégie de réduction des risques rationnelle, d’un modèle d’entreprise adapté à ses objectifs et du renforcement des capacités en ressources humaines et en technologie, l’organisation des ressources non conventionnelles de l’entreprise a réalisé des résultats significatifs au cours des dernières années », a déclaré Khalid M. Al Abdulqader, directeur général des ressources non conventionnelles de Saudi Aramco.
 
« L’approvisionnement en gaz destiné à soutenir les projets industriels de Wa’ad Al Shamal contribuera également à compenser l’augmentation de la combustion de liquide pour la production d’électricité dans la région », a-t-il déclaré.
 
Abdulqader a déclaré que l’organisation UR avait achevé le forage de puits, installé plus de 300 km de pipelines et construit une installation de traitement de surface ainsi qu’une infrastructure associée, les quatre autres étant prêts à être mis en service d’ici la fin de l’année.
 
Il a souligné que la production de gaz non conventionnel près de Turaif remplacera la combustion des hydrocarbures pour la production d’électricité. Le résultat sera une réduction des émissions de carbone tout en économisant les hydrocarbures pour l’exportation afin d’obtenir une valeur plus élevée, a-t-il déclaré.
Les meilleures pratiques et expériences du projet profiteront aux équipes développant les ressources non conventionnelles restantes dans le Royaume, y compris les champs de South Ghawar et de Jafurah. Conformément à la vision saoudienne 2030, ces efforts contribueront à accroître la production de gaz naturel du Royaume, a-t-il ajouté. Le projet est développé en deux phases. La phase 1 a été inaugurée aujourd’hui. Le roi a effectué une visite au cours des deux derniers mois. Un certain nombre de grandes villes ont annoncé des projets et des initiatives visant à développer le royaume conformément à la Vision 2030, un vaste plan stratégique visant à diversifier l’économie du pays et à mettre un terme à sa dépendance à l’égard des revenus pétroliers. Le roi Salman a dévoilé hier soir des projets d’une valeur supérieure à 10,5 milliards de RS dans la région frontalière du Nord dans le cadre de son voyage dans plusieurs villes d’Arabie saoudite. Plus tôt mardi, il avait inauguré 242 projets de développement d’une valeur de 10 milliards de RS dans la province d’Al Jouf, au nord du pays, en présence du Prince héritier Mohammed bin Salman, ministre de l’Intérieur. Le prince Abdul Aziz ben Saoud bin Naif, le ministre de la Culture, le Prince Badr bin Abdullah bin Mohammed bin Farhan et le gouverneur d’Al Jouf, le prince Badr bin Sultan bin Abdul Aziz, ont déclaré les Saoud i Agence de presse (SPA). Au total, 21 projets seront mis en œuvre par le ministère de la Santé, 77 couvrant les secteurs clés de l’énergie, de l’industrie et des industries minières, en plus de l’eau et de l’agriculture, a annoncé plus tard plusieurs projets de développement, dont 20 des projets routiers d’une valeur de 628 millions de rands dans la région, a indiqué le journal Arab News. Les travaux impliquent l’ajout de voies vers d’autres routes, la construction de routes secondaires et de jonctions sur les routes existantes, a-t-il ajouté.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Trade Arabia)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Trade Arabia)


Diffuser l'info