Le roi saoudien Salmane appelle à une position internationale contre l’ingérence iranienne

Diffuser l'info

24/02/19

 

Le roi Salmane assiste au premier sommet conjoint de l’Union européenne et de la Ligue arabe en Egypte. (AFP)
 
Le roi saoudien Salmane a appelé à un effort international unifié pour mettre fin au soutien de l’Iran aux milices armées, à l’ingérence dans les affaires d’autres pays et à ses programmes nucléaire et balistique.
 
Le roi a déclaré dimanche lors du premier sommet UE-Ligue arabe qui se tenait en Egypte dans la station balnéaire de Charm el-Cheikh, en mer Rouge, que le soutien de Téhéran aux Houthis du Yémen et à d’autres milices de la région, ainsi que ses pratiques agressives et une ingérence flagrante dans les affaires d’autres pays, exigent une position internationale unifiée pour contraindre l’Iran à se conformer au droit international.
 
Il a ajouté que le Royaume insistait sur l’importance d’une solution politique à la crise yéménite sur la base de l’initiative du Golfe, des résultats du dialogue national yéménite et de la résolution 2216 du Conseil de sécurité.
 
« Le Royaume a fait de gros efforts pour assurer le succès des négociations en Suède et a appelé à un suivi de la mise en œuvre de l’accord convenu lors de ces pourparlers et à ce que les milices terroristes soutenues par l’Iran assument la responsabilité de la situation au Yémen », Dit le roi au sommet.
 
Le monarque saoudien a également décrit la question palestinienne comme une priorité parmi les pays arabes et a évoqué le sommet de la Ligue arabe à Dhahran l’année dernière, qui a été rebaptisé « Sommet de Jérusalem ». Il a rappelé la position ferme de l’Arabie saoudite en faveur du rétablissement de tous les droits légitimes du peuple palestinien.
 
Le roi Salmane a déclaré que l’Arabie saoudite, à l’instar de nombreux autres pays, souffrait du terrorisme et avait piloté de nombreux efforts internationaux pour le combattre à tous les niveaux. Selon le discours du roi, il s’agissait notamment d’épuiser les ressources financières des groupes terroristes et de souligner l’importance de poursuivre l’action commune contre le financement du terrorisme et le blanchiment d’argent.
 
Il a également parlé de la crise des réfugiés et des migrants, affirmant que les déplacements de population dus aux guerres et aux conflits restaient au centre des préoccupations humanitaires urgentes.
 
« Nous espérons que ce sommet contribuera à leur trouver des solutions », a déclaré le roi.
 
Il a ajouté que l’Arabie saoudite avait fourni plus de 35 milliards de dollars d’aide à plus de 80 pays dans les domaines humanitaire, caritatif et de développement.

Cet article a été publié pour la première fois dans Al Arabiya English

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Al Arabiya English


Diffuser l'info