Le secteur industriel saoudien joue un plus grand rôle dans la croissance économique

Diffuser l'info

Heure: Juillet 04, 2018

 

Riyad – Shujaa al-Baqmi

La croissance positive observée dans le secteur industriel en Arabie saoudite pour le premier trimestre de l’année 2018 est considérée comme une étape importante marquant une contribution importante au secteur non pétrolier du Royaume.

Les données officielles publiées par l’Autorité générale saoudienne des statistiques révèlent la grande contribution apportée par les activités économiques à la croissance du secteur non pétrolier, dont la majeure partie de la croissance a été provoquée par une amélioration de l’industrie non pétrolière et minière.

Les secteurs de l’industrie non pétrolière et minière ont tous deux progressé de 4,6% et de 6,3% respectivement, et les deux secteurs devraient continuer de croître à l’avenir. Ces progrès sont conformes à la Vision du Royaume 2030, ancrée dans la diversification de l’économie nationale.

Le Fonds industriel saoudien a lancé plus de 40 initiatives dans sa nouvelle stratégie pour être le principal contributeur à la transformation industrielle dans le Royaume en fournissant des produits et services financiers et de conseil intégrés qui répondent aux besoins des investisseurs.

Le Directeur général du Fonds saoudien de développement industriel, Ibrahim bin Saad Al-Mujal, a examiné mardi le projet de développement de la stratégie du Fonds pour atteindre les objectifs fondamentaux de la Vision 2030 du Royaume.

Il a souligné le rôle du Fonds dans la promotion du développement industriel en finançant des projets, en fournissant des études et des services de conseil, en soutenant et en gérant divers programmes visant à développer le système industriel pour un développement durable dans le Royaume.

Mujal a fait remarquer que l’amélioration de l’efficacité des procédures de prêt est l’une des priorités du Fonds et devrait permettre aux petites et moyennes entreprises d’être autonomes et de soutenir les petites et moyennes entreprises.

À cet égard, le ministère de l’Energie étudie des perspectives plus larges pour le développement du secteur industriel national, ce qui rendra la contribution de ce secteur à l’économie nationale plus profonde et plus forte dans la prochaine étape.

L’économie saoudienne, la plus importante du Moyen-Orient, a réussi à atteindre une croissance positive au premier trimestre de 2018, fixée à 1,2%, preuve de la faisabilité de réformes économiques visant à diversifier l’économie et à réduire la dépendance au pétrole.

Le PIB saoudien a augmenté de 1,2% à la fin du premier trimestre de 2018, atteignant 647,8 milliards de rials (172,7 milliards de dollars), contre 640,4 milliards de riyals (170,7 milliards de dollars) en 2017.

Le PIB hors pétrole a augmenté de 1,6% à la fin du premier trimestre de 2018, s’établissant à 371,02 milliards de riyals (98,9 milliards de dollars).

Le PIB du secteur pétrolier a augmenté de 0,6% à 273,3 milliards de rials (72,8 milliards de dollars) au premier trimestre de 2018 contre 271,6 milliards de riyals (72,4 milliards de dollars) au premier trimestre de 2017.

Cet article a été publié pour la première fois dans Asharq Al-Awsat

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Asharq Al-Awsat Accueil

ru


Diffuser l'info