Le superviseur général du centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salman souligne les réalisations de l’Arabie saoudite en matière de secours, lance des projets et signe des accords pour la ville palestinienne de Deir Dibwan

Diffuser l'info

20/09/18

Le conseiller du tribunal royal, le superviseur général du centre humanitaire et de secours du roi Salman, Dr Abdallah Al Rabeeah a déclaré que le Royaume, au cours de sa longue histoire, avait joué un rôle de premier plan dans l’aide humanitaire en fournissant des services pour la communauté internationale dans le monde entier, conscient du grand moment qui lui est alloué pour soulager les souffrances humanitaires et assurer une vie honorable aux nécessiteux, confirmant l’acuité des dirigeants dirigés par le gardien des deux saintes mosquées, le roi Salman ben Abdelaziz Al Saoud et Son Altesse Royale le prince Mohammed ben Salman ben Abdelaziz, prince héritier, vice-président du Conseil des ministres et ministre de la Défense.

Cela a eu lieu lors d’un symposium sur «Les efforts du Centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salman», en tant que branche humanitaire de l’Arabie Saoudite, organisé sous le haut patronage du premier ministre jordanien, M. Omar ben Ahmed Al-Razzaz à Amman, co-organisé par le roi Salman et l’ambassade saoudienne en Jordanie en présence de l’ambassadeur saoudien en Jordanie, le prince Khalid ben Fayçal ben Tourki et un certain nombre de responsables de différentes agences.

À cette occasion, l’ambassadeur saoudien en Jordanie, le prince Khalid ben Fayçal ben Tourki, a adressé ses sincères remerciements au gardien des deux saintes mosquées, le roi Salman ben Abdelaziz Al Saoud et Son Altesse Royale le prince héritier pour leurs efforts humanitaires et leurs soutiens inconditionnels, louant les efforts humanitaires fourni par le centre du roi Salman, remerciant le gouvernement jordanien d’avoir accueilli des réfugiés syriens sur son territoire.

 Dr Abdallah Al Rabeeah a lancé le projet de centre médical dans la ville palestinienne de Deir Dibwan à Ramallah, en Cisjordanie, pour un montant total de 6 159 000 SR au bénéfice de 30 000 personnes.

Dr Abdallah Al-Rabeeah a également signé un accord avec le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) afin de procéder à une dialyse rénale des patients insuffisants rénaux de réfugiés syriens au Liban et en Jordanie dans des hôpitaux et des centres spécialisés en Jordanie. Le projet vise à préserver la vie des patientes atteintes d’insuffisance rénale et soulager les souffrances des familles de réfugiés syriens.

Cet article a été publié pour la première fois dans Al Riyadh daily

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Al Riyadh daily


Diffuser l'info