L’équipe saoudienne se classe troisième dans la compétition mondiale des TIC

Diffuser l'info

28/11/18

image.png
L’équipe saoudienne et d’autres lauréats du concours TIC en Chine. (Photo / fourni)
 
  • Leurs prix ont été remis lors d’une cérémonie à Shenzhen, en Chine
DJEDDAH : Une équipe d’un institut de formation et d’une université saoudiens est arrivée en troisième position à un concours de technologies de l’information et de la communication (TIC) en Chine.
 
Des membres de l’association saoudienne de formation technique et professionnelle (TVTC) et de l’Université King Saud ont remporté le troisième prix de la finale du concours international des technologies de l’information de Huawei à Shenzhen, dans le sud-est de la Chine.
 
Les gagnants ont été sélectionnés à l’issue de trois mois de qualifications difficiles, qui ont réuni 10 pays du Moyen-Orient. Leurs prix ont été remis lors d’une cérémonie à Shenzhen.
 
Près de 15 000 étudiants de tout le Moyen-Orient ont posé leurs candidatures au concours, dont un tiers seulement ont été sélectionnés pour participer à des tours préliminaires.
 
Au total, 214 étudiants se sont rendus au tour final et 39 candidats de 13 équipes se sont rendus en Chine pour participer à des compétitions internationales. Les 13 équipes finalistes ont effectué un voyage, toutes dépenses payées, au siège de Huawei en Chine.
 
Le premier prix a été attribué à une équipe iraquienne, tandis que le deuxième prix a été attribué à des équipes libanaises et bahreïniennes. La troisième place était partagée entre les équipes d’Arabie Saoudite, de Jordanie et du Pakistan. Tous les participants ont subi des examens très sélectifs au niveau national.
 
Le concours a été rendu possible grâce à la coopération de 17 ministères de 10 pays.
 
« Construire un réservoir de talents en TIC de haute qualité est essentiel pour les gouvernements qui souhaitent passer à une économie fondée sur le savoir », a déclaré Charles Yang, président de Huawei Middle East. « En tant que l’un des principaux innovateurs mondiaux, le transfert de connaissances a toujours été un pilier fondamental de la philosophie de Huawei », a-t-il ajouté.
 
« Combinant cela avec notre engagement à soutenir les gouvernements de la région dans la réalisation de leurs visions nationales, nous sommes fiers de la concurrence dans le secteur des TIC », a-t-il déclaré.
 
« La plate-forme a démontré sans aucun doute que les jeunes talents de la région ont le potentiel de devenir des experts de classe mondiale ».
 
Les participants ont travaillé dans de vrais laboratoires et ont relevé certains des défis les plus complexes de l’industrie liés à l’informatique en nuage, à la commutation, au routage et à d’autres solutions et technologies TIC clés liées à la transformation numérique.
 
Les finalistes se sont affrontés dans les finales d’une journée et ont participé à un atelier technologique conçu par des experts mondiaux des TIC.
 
Parmi les hauts représentants internationaux figuraient les ambassadeurs d’Oman, des Émirats arabes unis, de Bahreïn et du Liban en Chine, ainsi que les docteurs Fahad Al-Shareef, conseiller culturel saoudien en Chine, et Diyar Khan, consul général du Pakistan à Guangzhou.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info