Les dons saoudiens ont permis d’éviter la famine, selon l’ONU

Diffuser l'info

01/03/20

Le gouverneur de Riyad, le prince Faisal bin Bandar, rend hommage aux principaux donateurs et aux ambassadeurs humanitaires de KSRelief. (Photo / Médias sociaux)

  • L’humanitarisme du Royaume d’Arabie saoudite basé sur une stratégie stable

RIYAD: Les généreux dons pour les œuvres humanitaires de l’Arabie saoudite ont permis d’éviter la famine et de protéger les familles au Yémen, a déclaré dimanche un haut responsable des Nations Unies.

S’exprimant au nom du Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, lors de la cérémonie d’ouverture du 2ème Forum humanitaire international de Riyad (RIHF), Mark Lowcock, sous-secrétaire général de l’ONU pour les affaires humanitaires et le coordinateur des secours d’urgence, a déclaré: «En raison de la générosité saoudienne, Le Royaume a fait don de 500 millions de dollars pour le travail humanitaire au Yémen, les agences de l’ONU ont pu éviter la famine et protéger la santé des familles au Yémen ».

Le forum a été organisé par le Centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salman (KSRelief) en partenariat avec l’ONU et sous les auspices du roi Salman.

« Maintenant, les conflits prennent plus de temps et sont plus meurtriers », a déclaré Lowcock. «Nous avons 70 millions de réfugiés dans le monde entier à cause des conflits». Il a souligné que le monde était confronté à trois défis majeurs: le changement climatique, les progrès vers les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies et le risque croissant de pandémies.

« En tant que président actuel du G20, l’Arabie saoudite peut montrer la détermination du groupe à agir sur le changement climatique et à progresser sur les ODD », a-t-il déclaré.

« Le troisième défi auquel nous sommes confrontés est la montée des pandémies », a ajouté Lowcock, faisant référence aux épidémies de rougeole et d’Ébola en Afrique, et à l’épidémie de coronavirus en Chine.

«La seule façon de répondre à ces défis humanitaires est de résoudre les conflits, de prendre des mesures pour atténuer les impacts du changement climatique et de réaliser les ODD».

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal bin Farhan, a déclaré: «Les actions humanitaires du Royaume reposent sur une stratégie claire et stable. Le Royaume ne prend en considération aucun objectif politique ni aucun groupe religieux ou ethnique, ce qui est le principe que l’Arabie saoudite a adopté dans ses relations humanitaires ».

Il a fait l’éloge de KSRelief: «En peu de temps, le centre a obtenu une reconnaissance internationale pour ses travaux humanitaires».

Il a ajouté: «L’Arabie saoudite accueille le sommet du G20 et la renaissance économique, politique et humanitaire qui l’accompagne. Cela reflète la volonté du Royaume d’être un membre actif de la communauté internationale au service des intérêts internationaux communs».

L’Arabie saoudite est désireuse de soutenir la croissance de l’économie mondiale et le développement durable de toutes les sociétés et est l’un des principaux donateurs au monde pour l’aide humanitaire.

Dr Abdullah Al-Rabeeah, superviseur général de KSRelief

Le Dr Abdullah Al-Rabeeah, superviseur général de KSRelief, a déclaré: «Le Royaume a récemment attiré l’attention du monde sur le plan économique pour accueillir le Sommet du G20 2020, et le fait à nouveau maintenant d’un point de vue humanitaire en accueillant ce forum.

«Dans la continuité du rôle de pionnier du Royaume dans le domaine humanitaire, le roi Salman a approuvé le parrainage de la Conférence d’annonce de contributions de 2020 pour soutenir le plan de réponse humanitaire du Yémen en partenariat avec l’ONU».

Le gouverneur de Riyad, le prince Faisal bin Bandar, a déclaré: «L’Arabie saoudite apporte son soutien aux groupes touchés par la crise pour garantir à tous les habitants du monde la possibilité de mener une vie décente et digne».

Il a ajouté: « La création de KSRelief a été une affirmation de l’engagement de notre pays à fournir une aide humanitaire continue dans le monde entier ».

Le gouverneur de Riyad a lancé le site Web de l’Aide saoudienne pour les réfugiés et les déplacés internes et le Portail international des volontaires saoudiens lors de la cérémonie d’ouverture et a rendu hommage aux principaux donateurs, bénévoles et ambassadeurs humanitaires de KSRelief.

Reem Al-Hashimy, ministre d’État des Émirats arabes unis pour la coopération internationale, a déclaré: «Nous apprécions grandement les efforts de KSRelief, qui a accompli tant de choses peu de temps après sa création et s’est placé fermement sur la carte mondiale de l’action humanitaire.

«KSRelief a contribué à atténuer les souffrances humaines partout où il a opéré. Aux Émirats arabes unis, nous avons eu l’honneur de travailler avec KSRelief sur une multitude de questions humanitaires ».

En marge du RIHF, KSRelief a signé divers accords en coopération avec des agences des Nations Unies, des partenaires internationaux et locaux.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info