Les expatriés yéménites remercient l’Arabie saoudite pour sa médiation positive

Diffuser l'info

06/11/19

Une photo fournie par le palais royal saoudien le 5 novembre 2019 montre le prince héritier d’Abou Dhabi, Cheikh Mohamed bin Zayed al-Nahyan, le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane et le président du Yémen, Abedrabbo Mansour Hadi, assistant à une cérémonie de signature pour la paix entre le gouvernement yéménite soutenu par les Saoudiens et les séparatistes du sud à Riyad, la capitale. (AFP)

  • L’accord incite les ministres à travailler ensemble pour servir tous les Yéménites et, surtout, à gérer les ressources du pays en toute transparence.

DJEDDAH: Des membres de la communauté expatriée yéménite ont exprimé leur jubilation après que le gouvernement international reconnu du Yémen et le Conseil de transition du Sud (South Transition Council – STC) aient signé un accord à Riyad mardi.

L’accord inaugurera une nouvelle ère de stabilité et de paix pour le Yémen et son peuple.

Farouk A. Mohammed, traducteur de haut niveau, a déclaré que l’accord de Riyad aurait un impact significatif sur la stabilité politique et économique du Yémen et contribuerait à l’unification du pays.

«Le Royaume a toujours respecté la volonté des Yéménites et soutenu notre pays sur les plans politique, économique, militaire et sur le plan du développement. Nous remercions le roi Salmane et son prince héritier, Mohammad ben Salmane, ainsi que nos frères et sœurs saoudiens pour leur soutien constant aux Yémen et aux Yéménites », a souligné Farouk.

Muhammad Kusah, responsable des ventes au sein de l’entreprise, a convenu que cet accord aiderait le Yémen à rétablir sa sécurité et sa stabilité, et surtout à lutter contre toutes les formes d’extrémisme et de terrorisme, soulignant que le Royaume avait toujours soutenu le Yémen et œuvrait sans relâche pour mettre fin à toute rébellion et promouvoir la sécurité et la stabilité.

Wael Mahyouf, technicien travaillant pour une société de sous-traitance basée à Djeddah, s’est également félicité du fait que l’accord prévoyait l’application de mécanismes et d’arrangements visant à réactiver les pouvoirs des institutions de l’État.

Muhammad Bajobran, qui travaille pour le secteur des transports de Farouk Jamil Khogeer, a déclaré que le Royaume avait toujours géré le conflit yéménite avec sagesse et veillé à ce que toutes les parties dans le pays parviennent à une solution pacifique. Grâce à cet accord, le Yémen trouverait des solutions à ses crises afin de parvenir à la stabilité économique du pays, a-t-il déclaré.

Hussam Ahmed, agent commercial chez Hyundai, a déclaré que l’accord garantissait les droits de tous les citoyens yéménites et rejetait toute forme de discrimination et de division.

« L’accord de Riyad permet aux ministres des provinces du nord et du sud de partager le pouvoir à parts égales, ce qui est une excellente chose », a-t-il déclaré. «L’accord exhorte les ministres à travailler ensemble pour servir tous les Yéménites et, surtout, à gérer les ressources du pays en toute transparence.

« Je suis heureux que l’accord appelle à l’élimination finale de toutes les formes de corruption dans tous les organismes publics, tout en promouvant la sécurité et la stabilité de toutes les institutions gouvernementales dans les provinces du sud ».

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info