Les femmes saoudiennes « n’ont pas besoin d’être secourues »

Diffuser l'info

23/02/20

Peu de personnes à l’extérieur du Royaume comprennent l’ampleur de l’autonomisation des femmes, un diplomate américain raconte à Arab News

RIYAD: Peu de personnes en dehors de l’Arabie saoudite comprennent l’ampleur de la campagne de réforme du Royaume, en particulier en ce qui concerne l’autonomisation des femmes, un diplomate américain de premier plan a déclaré à Arab News.

« Cela m’a rappelé… une éminente saoudienne, heureuse et fière des réformes », a déclaré Morgan Ortagus, porte-parole du département d’États-Unis.

« Elle a fait remarquer que les femmes saoudiennes étaient fortes, capables et éduquées depuis longtemps ».

La femme a déclaré à Ortagus que les femmes saoudiennes voulaient que leurs pairs aux États-Unis les comprennent, ne ressentent pas de pitié pour elles. « Les femmes saoudiennes n’ont pas besoin d’être secourues », a déclaré Ortagus,

Ortagus a vécu en Arabie saoudite pendant près de deux ans après avoir été nommée attachée adjointe du Trésor américain en 2010, et elle a revu pour la première fois depuis lors.

« Cela ne ressemble même pas au même pays », a-t-elle déclaré. « Je ne l’ai pas reconnu. Je ne pouvais pas croire que c’était le même quartier diplomatique dans lequel j’habitais il y a 10 ans – il est totalement transformé ».

Washington accueillerait toujours favorablement la contribution saoudienne sur les questions du Moyen-Orient, a-t-elle déclaré. « Nous aimerions l’aide du Royaume sur des choses comme le plan de paix et la vision que Jared Kushner a exposés. Ce n’est peut-être pas un plan parfait, mais si jamais nous voulons avoir la paix dans cette région, cela viendra d’Arabie saoudite pour entrer et participer. »

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info