Les milices houthies au Yémen ont « planté un million de mines en trois ans »

Diffuser l'info

04 août 2018

JEDDAH: Environ un million de mines ont été plantées par les milices houthistes au Yémen au cours des trois dernières années, faisant plus de 1 000 victimes, a annoncé samedi le projet de déminage en Arabie saoudite.
Le projet saoudien de déminage (MASAM) vise à démanteler les mines au Yémen pour protéger les civils et garantir que les fournitures humanitaires urgentes sont livrées en toute sécurité.
Dans un communiqué publié par l’agence de presse officielle des EAU, WAM, le projet a déclaré avoir détecté et enlevé plus de 900 mines et explosifs en seulement deux semaines.
« Les équipes du MASAM ont réussi à détecter et à retirer 919 mines et charges explosives à Taiz, sur la côte de la mer Rouge, à Beihan, à Osailan, à Saada, à Shabwa et à Marib, seulement pendant les deux semaines qui ont suivi le lancement du projet », a déclaré Oussama Al-Qasibi. Le directeur général de MASAM a déclaré dans des déclarations citées par WAM.
« La plupart de ces mines sont des mines antipersonnel et antipersonnel interdites sur le plan international qui proviennent de sources différentes, en plus des 288 mines conçues ou fabriquées en Iran », a-t-il ajouté.
Il a également noté que les Houthis développent des mines antivéhicule et les transforment en explosifs antipersonnel pour intimider et terroriser les civils.
Il a été signalé plus tôt que les mines terrestres au Yémen menaçaient des vies quotidiennement. Cela a fait du Yémen l’un des plus grands champs de bataille de mines terrestres depuis le second monde

Cet article a été publié pour la première fois dans Arab News

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Arab News Home


Diffuser l'info