Les pays du Golfe promettent une aide de 2,5 milliards de dollars à la Jordanie

Diffuser l'info

Heure: Juin 29, 2018

Le paquet comprendra un dépôt à la Banque centrale de Jordanie, des garanties à la Banque mondiale et un soutien annuel au budget du gouvernement jordanien pour cinq ans

L’Arabie saoudite et deux pays du Golfe ont promis 2,5 milliards de dollars pour aider à soutenir l’économie jordanienne après qu’une proposition d’augmentation de l’impôt sur le revenu a déclenché des jours de manifestations généralisées.

Le paquet d’aide comprendra un dépôt à la Banque centrale de Jordanie, des garanties à la Banque mondiale pour la Jordanie et un soutien annuel au budget du gouvernement jordanien pour cinq ans, selon une déclaration publiée sur le site internet de l’agence de presse saoudienne.

L’accord intervient après une rencontre entre le roi Salman bin Abdulaziz Al Saud, le roi Abdallah II de Jordanie, l’émir du Koweït, Sheikh Sabah Al-Ahmed Al-Sabah, et le premier ministre des Emirats arabes unis, Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum et souverain de Dubaï. La réunion s’est tenue dans la ville sainte de La Mecque en réponse à la « crise économique » en Jordanie, selon SPA.

La Jordanie s’est appuyée pendant des décennies sur l’aide étrangère des États-Unis et des pays du Golfe riches en pétrole pour soutenir son économie, et l’afflux de 1,5 million de réfugiés irakiens et syriens ont encore pesé sur les finances du pays. Cette année, les contributions régionales se sont en grande partie taries et le Fonds monétaire international la pousse à prendre des mesures d’austérité.

Un projet de loi qui aurait augmenté les impôts a déclenché des manifestations de masse qui ont forcé la démission du gouvernement du Premier ministre Hani al-Mulki Son successeur désigné, Omar Al Razzaz, a retiré la proposition de révision.

La Jordanie, dont la dette publique est presque égale à la production économique, a souffert de la hausse des prix mondiaux des produits de base. Le chômage est à son plus haut niveau depuis deux décennies.

Les États-Unis se sont engagés cette année à fournir à la Jordanie plus de 6 milliards de dollars d’aide au cours des cinq prochaines années, contre 1 milliard de dollars par an.

Cet article a été publié pour la première fois dans Arabian Business

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Arabian Business Accueil


Diffuser l'info