Les pèlerins de l’Omra sont maintenant libres de se déplacer en Arabie Saoudite

Diffuser l'info

17/07/19

Les musulmans qui se rendent en Arabie saoudite pour effectuer le pèlerinage de l’Omra peuvent désormais se rendre partout dans le pays, dans le cadre du Royaume. (Photo du fichier CVA)

Auparavant, les pèlerins de l’Omra étaient limités aux villes saintes de La Mecque et de Médina et à la ville portuaire de Djedda

Près de 8 millions de musulmans vont probablement exécuter l’Omra cette année

DJEDDAH: Le Cabinet saoudien a décidé mardi que des millions de pèlerins de l’Omra auraient la liberté de visiter n’importe où dans le Royaume pendant leur séjour.

Les musulmans qui font le saint pèlerinage seront autorisés à faire des tournées n’importe où dans le pays dans le cadre des plans de l’Arabie saoudite pour stimuler le tourisme et l’économie.

«Le Cabinet a décidé d’exclure les personnes qui venaient jouer de l’Omra et se rendre à la mosquée du prophète (à Médina), interdisant les déplacements à l’extérieur de La Mecque, de Médina et de Djeddah. Un décret royal a été préparé à cet effet », a déclaré le ministre des médias par intérim, Issam ben Said, dans une déclaration à l’agence de presse saoudienne (SPA).

Auparavant, les pèlerins de l’Omra étaient limités aux villes saintes de La Mecque et de Médina et à la ville portuaire de Djedda

Près de 8 millions de musulmans exécuteront l’Omra dans le Royaume cette année, et le déménagement du Cabinet leur permettra de vivre une expérience plus vaste de l’Arabie saoudite en visitant des sites importants, des sites historiques, des attractions touristiques et des centres commerciaux.

«Nous cherchons à enrichir l’expérience des pèlerins et à faciliter leur arrivée», a déclaré à « Arab News » le Dr Amr Al-Maddah, responsable de la planification et de la stratégie au ministère du Hajj et de l’Omrah. «Voyager dans le Royaume est une opportunité pour les pèlerins de visiter des sites culturels et touristiques.

« En même temps, ils seront autorisés à arriver dans n’importe quel port du pays, ce qui facilitera leur arrivée et augmentera leur capacité à accueillir davantage de pèlerins. »

Les musulmans en pèlerinage dans l’Omra peuvent désormais choisir de visiter de nombreuses attractions historiques du Royaume, telles que l’ancienne ville d’Al-Ula, illustrée sur cette photo avec une route en béton reliant l’abandon à la ville moderne.

(Photo fournie par Eduardo Benavidez / File, lecteur « d’Arab News »)

Les ministres espèrent que leur décision contribuera à atteindre l’objectif de l’Arabie saoudite de recevoir 30 millions de pèlerins de l’Omra d’ici 2030.

Dans le passé, les pèlerins étaient autorisés à convertir leur visa en visa de tourisme à condition d’être inscrits à un programme touristique. « Ce n’est plus une nécessité », a déclaré Al-Maddah.

Les pèlerins peuvent également vouloir visiter la myriade d’attractions de la région montagneuse d’Asir, comme ce site du patrimoine. (CVA)

Il a ajouté qu’ils seraient désormais libres d’organiser des visites dans d’autres villes saoudiennes, des destinations touristiques, des festivals et des événements au cours de la période de validité de leur visa.

Al-Maddah a déclaré: « Nous voulons le rendre accessible à tous afin d’enrichir l’expérience des pèlerins, ce qui est l’un des objectifs de Vision 2030. »

Il a indiqué que l’autorité responsable de la mise en œuvre de la décision du Cabinet serait le ministère de l’Intérieur.

La province de l’Est offre également une longue liste de choix aux touristes, y compris le site patrimonial d’Al-Ahsa. (CVA)

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info