Les premiers pèlerins arrivent à la Grande Mosquée après six mois de confinement

Diffuser l'info

04/10/20

Le premier groupe de pèlerins est contrôlé pour détecter des signes de coronavirus alors qu’ils arrivent pour faire la Omra à la Grande Mosquée de La Mecque samedi
  • Environ 1000 employés ont été formés pour superviser les rituels
  • Pour accueillir un quota de 6000 pèlerins par jour, le ministère du Hajj et de la Omra a préparé cinq points de rencontre

DJEDDAH: Après plus de six mois, à l’exception du Hajj, la Grande Mosquée de La Mecque a ouvert ses portes au premier groupe de pèlerins pour la Omra, un signe de bienvenue d’un nouveau départ.

Plus de 1,8 milliard de musulmans dans le monde se réjouiront de voir les chanceux premiers pèlerins de la Omra entrer dans la mosquée dimanche à 6 heures du matin, après avoir postulé via l’application Eatmarna du ministère du Hajj et de la Omra.

L’Arabie saoudite a pris des mesures drastiques pour lutter contre la pandémie et a suspendu le pèlerinage de la Omra et les prières dans les mosquées à la mi-mars. Le Royaume a également interrompu les vols internationaux et mis en place un confinement pour empêcher les cas de virus d’atteindre des niveaux sans précédent.

Pour accueillir un quota de 6000 pèlerins par jour, le ministère du Hajj et de la Omra a préparé cinq points de rencontre, dont les sites d’Al-Gaza, d’Ajyad et d’Al-Shasha, où les pèlerins se retrouveront pour rejoindre les professionnels de la santé dans des bus pour la Grande Mosquée.

Pour accueillir les premiers arrivants, des caméras thermiques sont placées aux entrées et à l’intérieur des halls de la Grande Mosquée pour surveiller les pics de température corporelle                  et émettre des alertes si nécessaire.

Le plan a été conçu au début de la pandémie pour assurer la sécurité des visiteurs et permettre une réaction rapide aux cas potentiels de virus.

La Présidence générale des affaires des deux saintes mosquées, en coopération avec d’autres autorités, a achevé les préparatifs pour recevoir les pèlerins avec de strictes mesures de précaution et de prévention. Environ 1 000 employés ont été formés pour surveiller les rituels de la Omra dans la Grande Mosquée. La mosquée sera nettoyée 10 fois par jour après  la présence de chaque groupe. Un nettoyage plus poussé des zones à forte fréquentation sera également effectué, y compris les fontaines, les tapis et les salles de bains. Des escaliers mécaniques menant aux étages supérieurs ont également été équipés de dispositifs de nettoyage, tandis que des appareils pour désinfectants de mains ont été placés aux entrées de la mosquée.

Les systèmes de climatisation ont également été équipés d’une technologie de désinfection aux ultraviolets, tandis que les équipes maintiendront un programme de nettoyage des filtres à air neuf fois par jour en trois étapes différentes.

La présidence a lancé plusieurs initiatives, dont le port des « Kammamat » (couvre-visages), pour assurer la sécurité des pèlerins.

Avec une capacité de 2,5 millions de pèlerins, la zone de circumambulation (Mataf) autour de la Kaaba a été choisie pour les pèlerins de la Omra pour effectuer des rituels. Des sentiers désignés, similaires au Hajj en août, ont été introduits pour en faciliter l’accès.

Le président de la présidence générale des affaires des deux saintes mosquées, le cheikh Dr Abdelrahman Al-Sudais, a salué l’approbation royale du Roi Salmane, qui a permis aux pèlerins de pratiquer la Omra dans la Grande Mosquée et de visiter le Rawdah dans la mosquée du Prophète tout en respectant les mesures préventives.

Al-Sudais a déclaré que l’approbation royale reflétait la volonté des leaders saoudiens d’assurer la sécurité des visiteurs de la sainte mosquée et répondait au désir des musulmans de faire la Omra.

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info