Les prix à la consommation saoudiens baissent pour le troisième mois consécutif en mars

Diffuser l'info

23/04/19

 

DUBAI, 23 avril (Reuters) – L’indice annuel des prix à la consommation saoudien a diminué pour le troisième mois consécutif en mars, alors que les prix du logement, de l’eau et de l’énergie ont fortement chuté.

L’indice de l’IPC pour mars a diminué de 2,1% par rapport à l’année précédente et de 0,1% par rapport à février, selon les données de l’Autorité générale de la statistique publiées mardi.

Les composants logement, eau, électricité et carburant de l’indice ont chuté de 8,1% par rapport à l’année précédente, tandis que les vêtements et les chaussures ont reculé de 1,5%.

« Nous pensons que la déflation persistera en Arabie saoudite en 2019 mais devrait se normaliser à moyen terme », a déclaré Maya Senussi, économiste principale pour le Moyen-Orient chez  Économie Oxford.

« Actuellement, l’essentiel de la traînée provient de la faiblesse de la catégorie du logement et des services publics, une histoire qui n’est pas propre à l’Arabie saoudite. »

La baisse de l’IPC annuel enregistrée en janvier est la première depuis 2017. Elle s’explique en partie par l’atténuation de l’introduction de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) l’an dernier.

Les Émirats arabes unis, qui ont également commencé à appliquer la TVA au début de 2018, ont enregistré une baisse de 2,39% de leur indice annuel des prix à la consommation en janvier.

Les prix de location de biens sont en baisse aux EAU et en Arabie saoudite, la plus grande économie de la région, en raison de la surabondance de l’immobilier aux EAU et des pertes d’emplois en Arabie.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Nasdaq)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Nasdaq)


Diffuser l'info