Les Saoudiens vendent de l’électricité à l’Irak à prix réduit

Diffuser l'info

Heure: Août 01, 2018

Bagdad: L’Arabie saoudite a accepté de construire une centrale solaire et de vendre l’électricité à l’Irak à un prix très raisonnable pour approvisionner le pays déchiré par la guerre, précédemment acheté à l’Iran, l’archipel régional du royaume.
L’accord, qui n’a pas encore été approuvé par les autorités irakiennes, comprend la construction d’une usine de 3 000 mégawatts en Arabie Saoudite dans l’année suivant la signature de l’accord, a déclaré Mussab Serri, porte-parole du ministère irakien de l’électricité. L’Irak achètera l’électricité pour 21 dollars par mégawattheure, soit le quart de ce qu’il a payé à l’Iran pour les importations, a déclaré M. Serri.
Les protestations ont éclaté en Irak ce mois-ci, alimentées par la colère contre le chômage et les services publics inadéquats, y compris les pénuries d’électricité et d’eau depuis l’invasion américaine de 2003. L’Irak a interrompu ses achats d’électricité en juillet, exacerbant l’écart entre de l’électricité et de la consommation qui a entraîné des coupures d’électricité.
Le Premier ministre irakien Haider Al Abadi a suspendu dimanche le ministre de l’Electricité, Qassim Fahdawi, alors que le gouvernement enquête sur les raisons pour lesquelles le service de l’électricité est pauvre. Il y a deux semaines, l’Irak a formé un comité chargé d’élaborer des plans pour répondre aux préoccupations des manifestants, et a alloué 3,5 billions de dinars (11 milliards de dirhams) pour soutenir les services susceptibles de résoudre leurs problèmes.

Cet article a été publié pour la première fois dans Gulf News

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Gulf News Accueil

ru


Diffuser l'info