Les savants islamiques plaident pour la paix et la stabilité en Afghanistan

Diffuser l'info

Heure: Août 27, 2018

Le roi Salman a salué les efforts des universitaires musulmans participant à une conférence de paix en Afghanistan en Arabie Saoudite.

Le roi a reçu une délégation des savants, mercredi, à son palais à Djeddah.

MAKKAH : Le roi Salman a reçu mercredi une délégation de savants musulmans participant à la Conférence internationale des oulémas sur la paix et la sécurité en Afghanistan, au palais Al-Salam à Djeddah.

 

Le roi Salman a salué les efforts des savants et ceux de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) pour la tenue de la conférence.

 

« Personne n’est plus éligible que vous pour servir l’Islam et les musulmans, unir leurs paroles, les réunifier, éradiquer les guerres et les crises, et les fléaux de l’extrémisme et du terrorisme du monde islamique », a-t-il déclaré.

 

« Nous nous sentons aujourd’hui très optimistes que vos efforts contribueront à ouvrir une nouvelle page en Afghanistan, afin de réaliser les aspirations du peuple afghan en matière de sécurité et de stabilité. Cela nécessite le dialogue, la réconciliation et la tolérance dictés par notre religion islamique », a déclaré le roi Salman.

 

Le Secrétaire général de l’OCI, Yousef bin Ahmed Al-Othaimeen, a déclaré : « Plus de 100 érudits musulmans du monde entier se sont rassemblés pour le bien de cet ancien pays islamique, qui a souffert et souffre encore du fléau de la guerre, du meurtre, le terrorisme et la division, pour évoquer le concept de réconciliation dans l’Islam et pour trouver une position commune pour faire face aux retombées de la crise afghane ».

 

Al-Othaimeen a déclaré que la conférence offrait une tribune pour discuter de la crise d’une perspective légitime pour assurer la sécurité, la paix et la réconciliation entre les différentes parties de la société afghane par le dialogue, transcender les blessures et renoncer à toute forme de violence, extrémisme et terrorisme avec la religion islamique.

 

« La conférence se terminera par l’adoption à l’unanimité de la déclaration de la Mecque sur la consolidation de la paix et de la stabilité en Afghanistan, une solution émanant des enseignements de l’Islam et de son peuple », a-t-il déclaré.

 

Il a souligné la volonté du roi Salman d’unifier les rangs, d’instaurer la paix et d’assurer la sécurité et la paix dans le monde islamique et en Afghanistan en particulier.

 

« Cela se reflète dans son soutien à la trêve conclue lors de l’Aïd Al-Fitr et dans son appel aux parties à répondre à l’appel à la trêve et à l’étendre pour arrêter de verser le sang des innocents et ouvrir la voie à un dialogue pacifique ». Il a dit.

 

Pendant ce temps, la conférence de deux jours s’est terminée à La Mecque avec des érudits musulmans interdisant le meurtre des personnes innocentes.

 

La déclaration finale soulignait que ce qui se passait en Afghanistan était contraire aux principes et aux enseignements formels de l’Islam.

 

« La solution à la cause des Afghans musulmans doit notamment passer par une compréhension mutuelle et des négociations directes et pacifiques », peut-on lire dans la déclaration de clôture.

 

Al-Othaimeen a déclaré : « Nous appelons les Etats musulmans, les organisations et les élites à unir leurs efforts et à peser sur l’établissement de la paix et de la sécurité en Afghanistan, en utilisant tout leur potentiel et leur influence pour assurer une vie paisible et décente. Les musulmans coopèrent pour développer leur nation en harmonie ».

 

« Nous affirmons que les attentats-suicides ciblant les innocents et les meurtres intestins parmi les musulmans sont des actes interdits par Allah et Son Messager par des textes qui sont clairs et bien établis, par lesquels Allah dit « Quiconque tue intentionnellement un croyant, Sa rétribution alors sera l’Enfer, pour y demeurer éternellement. Allah l’a frappé de Sa colère, l’a maudit et lui a préparé un énorme châtiment. »

 

« Nous endossons et soutenons les efforts des savants afghans pour une réconciliation afghane réussie. Nous rendons hommage aux efforts du Président de la République islamique d’Afghanistan, M. Mohamed Ashraf Ghani, et le félicitons pour son invitation au Mouvement des Taliban à engager un dialogue direct, pacifique et inconditionnel, et pour sa reconnaissance du Mouvement en tant que parti politique dont le but sera la prédominance de la sécurité en Afghanistan », a-t-il déclaré.

 

Les chercheurs musulmans ont appelé le mouvement des talibans à répondre à l’invitation du gouvernement afghan de s’abstenir de toute violence, de mettre fin aux massacres mutuels et de s’asseoir ensemble autour de la table des négociations.

 

Abdullah Al-Tayer, conseiller en chef de l’OCI, a déclaré à Arab News que la conférence était basée sur une recommandation du Conseil des ministres des Affaires étrangères des pays islamiques, et que la déclaration leur serait transmise lors de leur réunion aux Émirats arabes unis. « Le conseil soumettra ensuite la déclaration et ses recommandations au sommet islamique pour décider de la suite », a-t-il déclaré.

 

Sayed Jalal Karim, ambassadeur afghan en Arabie Saoudite, a déclaré à Arab News que la déclaration était équilibrée, appelant toutes les parties à porter la responsabilité.

Cet article a été publié pour la première fois dans Arab News
Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Arab News Accueil
ru

Diffuser l'info