Les start-ups de biotech incubées par Badir recueillent 2,66 M $ en 2017

Diffuser l'info

Heure : juillet 1, 2018

RIYADH – Les start-ups biotech saoudiennes incubées par Badir Biotechnology Incubator, dans le cadre du programme Badir appartenant à la ville du roi Abdul Aziz pour la science et la technologie (KACST), ont réussi à obtenir près de 10 millions de dollars.

Les ententes de financement ont été dirigées par des sociétés de capital de risque, des réseaux d’investisseurs individuels et d’autres institutions gouvernementales. Dans le détail, l’autofinancement représentait environ 15% du montant total du financement de l’investissement, atteignant environ 1,5 million de riyals. La part des investissements publics dans ces projets a atteint 3,5 millions de SR, soit 35% de l’investissement total et 5 millions de SR pour les sociétés de capital-risque, soit 50% du montant total du financement et de l’investissement.

L’incubateur Badir Biotechnology a été créé en 2010 au sein du complexe King Fahd Medical City à Riyad. L’incubateur s’efforce d’encourager et de soutenir la création et le développement du secteur des biotechnologies en aidant à la commercialisation de projets de recherche ainsi que de produits et services innovants issus de la biotechnologie dans le secteur privé. Son objectif est de créer des services médicaux de pointe, de soutenir la localisation et la commercialisation de la biotechnologie et de contribuer à l’avancement du secteur de la santé dans le Royaume.

Nawaf Al Sahhaf, PDG du programme Badir pour les incubateurs technologiques, a déclaré : «L’incubateur Badir Biotech vise à encourager et soutenir le lancement de nouveaux projets de biotechnologie. L’incubateur accueille des projets pionniers pour les chercheurs, les techniciens et les médecins dans les domaines de la biotechnologie et des sciences de la vie, des projets qui ont le potentiel de devenir des entreprises prometteuses et précieuses dans le Royaume. « 

Al-Sahhaf a déclaré : « L’incubateur Biotech a reçu plus de 400 demandes depuis sa création, et il est actuellement en incubation de 26 projets techniques, qui ont tous atteint des ventes de 15 millions de roupies et créé plus de 116 emplois pour les jeunes Saoudiens. »

Il a ajouté : « Nous sommes impatients de soutenir les start-ups biotechnologiques qui ont les facteurs de base qui leur permettent d’effectuer des changements quantitatifs dans les principaux secteurs technologiques. Nous prévoyons une augmentation de la moyenne de création et de financement de ce type de sociétés dans les années à venir, notamment suite à l’adoption de nouvelles alternatives pour offrir des opportunités de financement flexibles, les aidant ainsi à développer leurs projets d’investissement.

Cet article a été publié pour la première fois dans Saudi Gazette

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Saudi Gazette Accueil

ru


Diffuser l'info