L’espace: L’Arabie Saoudite nommée le 9ème pays le plus puissant du monde

Diffuser l'info

21/04/19

Une étude menée par US News et Rapport mondial en collaboration avec l’Université de Pennsylvanie et publiée par Interne du milieu des affaires a classé l’Arabie saoudite au neuvième rang des pays les plus puissants au monde en termes d’influence politique et financière.

Le Royaume a été cité pour ses vastes réserves de pétrole et ses exportations, ainsi que pour son importance pour des millions de musulmans du monde entier en raison des villes de Mecque et Médina.

Sa forte économie était également mise en avant, avec une croissance prévue de 2,6% en 2019, en partie grâce à sa capacité de réserve de pétrole dépassant 266 milliards de barils.

La puissance militaire du Royaume s’est accrue, car il est actuellement le troisième plus gros investisseur mondial en matière de défense. Des plans sont en place pour localiser plus de 50% de ses achats militaires d’ici 2030 afin d’améliorer l’autosuffisance et de créer des emplois. Actuellement, le pays importe 98% de munitions et d’équipements militaires.

En raison de son importance religieuse, le «géant du Moyen-Orient» a également accru son influence culturelle chez ses voisins et ailleurs. Le nombre de visiteurs du Hadj et de l’Omra venant de l’étranger a triplé au cours de la dernière décennie, atteignant 8 millions de personnes par an. Ce nombre devrait atteindre 30 millions de visiteurs d’ici la fin de la prochaine décennie. Des sommes considérables ont été investies dans la technologie, les infrastructures et le secteur de l’hôtellerie afin de répondre à la demande croissante, ce qui a contribué à renforcer la position du Royaume en tant que l’un des pays les plus avancés sur le plan technologique dans le Golfe.

Mais le programme Vision 2030 de l’Arabie saoudite est peut-être le principal moteur des investissements et a largement contribué à la note élevée du Royaume dans le rapport conjoint, les efforts sérieux du gouvernement, à la demande du prince héritier Mohammed ben Salmane, pour se sevrer du pétrole et de diversifier tous les secteurs de son économie, l’événement marquant de son histoire récente.

Le rapport lui-même a interrogé plus de 20 000 analystes politiques, économistes, universitaires et autres, en tenant compte de domaines tels que la qualité de la vie, le degré de satisfaction des citoyens et le produit intérieur brut des 80 pays les plus peuplés du monde.

 

• Talat Zaki Hafiz est économiste et analyste financier.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info