L’Inde se félicite de l’invitation «importante» à la conférence de l’OCI

Diffuser l'info

25/02/19

 

L’Organisation de la coopération islamique comprend 57 États membres. (Photo du dossier AFP)

 

La réunion des ministres des Affaires étrangères de l’OCI sera une première pour l’Inde

L’Inde a été invitée pour la première fois à assister à la Conférence au sommet islamique à Rabat (Maroc) en 1969, mais l’invitation a été rejetée à la demande du Pakistan

NOUVELLE DELHI: Le gouvernement indien a salué l’invitation «décisive» d’assister à une réunion de haut niveau des ministres des Affaires étrangères de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) aux Émirats arabes unis.

L’Inde sera «l’invitée d’honneur» de la 46ème session du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’OCI qui se tiendra à Abou Dhabi le 1er et 2 mars.

Et New Delhi a décrit son acceptation dans le giron de l’OCI après près de 50 ans comme une avancée significative dans les efforts visant à renforcer les relations avec ses voisins à majorité musulmane.

« Nous considérons cette invitation comme le souhait des dirigeants éclairés des Émirats arabes unis d’aller au-delà de nos relations bilatérales étroites et qui se développent rapidement et de forger un véritable partenariat aux multiples facettes aux niveaux multilatéral et international », a déclaré le ministère indien des Affaires extérieures (MEA). ).

C’est «une étape importante dans notre partenariat stratégique global avec les EAU. Nous considérons également cette invitation comme une reconnaissance bienvenue de la présence de 185 millions de musulmans en Inde et de leur contribution à son esprit pluraliste, ainsi que de la contribution de l’Inde au monde islamique », a ajouté le communiqué.

L’Inde a été invitée pour la première fois à assister à la Conférence au sommet islamique à Rabat (Maroc) en 1969, mais l’invitation a été annulée à la demande du Pakistan. Depuis lors, la république d’Asie du Sud a partagé une relation amère avec l’OCI et n’a pas été invitée jusqu’à présent à revenir.

« Le pays ami de l’Inde a été désigné comme l’invité d’honneur en raison de sa grande stature politique mondiale, de son héritage culturel et historique et profondément enraciné, ainsi que de son importante composante islamique », a déclaré un communiqué publié à Abou Dhabi annonçant la réunion des ministres des Affaires étrangères dit.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale des Emirats arabes unis, Cheikh Abdallah ben Zayed Al-Nahyan, inaugurera la session en présence du Secrétaire général de l’OCI, M. Yousef Al-Othaimin, ainsi que des représentants de 56 États membres et de cinq États observateurs.

«C’est un développement très important. C’est très dramatique et un triomphe diplomatique pour l’Inde et les dirigeants indiens », a déclaré Talmiz Ahmad, ancien ambassadeur de l’Inde en Arabie saoudite et expert de premier plan sur l’Asie occidentale.

«Cela place l’Inde au centre du monde islamique. L’Inde appartient à ce courant dominant en raison de son histoire, de sa civilisation et de sa culture. »

Ahmed a déclaré à  « Arab News » qu’il y a eu de nombreuses discussions en coulisses entre les dirigeants et diplomates indiens et leurs homologues dans les principaux pays musulmans, en particulier les Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite. Je pense que cela (l’invitation de l’OCI) est le résultat de ces efforts. L’engagement de l’Inde auprès de l’OCI ajoutera de l’importance à la conférence.

« Le message est très clair. C’est un très gros revers pour la tentative du Pakistan d’abuser de l’OCI pour critiquer l’Inde. Ils le font depuis les années 1990. Leurs résolutions ont été extrêmement venimeuses. Enfin, l’OCI a compris que cette utilisation abusive de l’importante plateforme devrait cesser », a ajouté l’ancien diplomate.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info