L’industrie cinématographique saoudienne semble brillante mais elle doit être poussé par le gouvernement

Diffuser l'info

03/12/19

  • Un producteur primé ne manque pas d’enthousiasme pour la réalisation de films dans le Royaume

RIYADH: Andres Gomez, producteur de renommée mondiale et lauréat d’un Oscar, a pris la parole lors du Saudi Media Forum ce week-end, où il a parlé de son dernier film, « Born a King », et de son prochain film « Champions », qui commencera à tourner à Jeddah  au début de 2020.

«L’un des aspects intéressants de notre travail ici est que nous ne faisons pas que du cinéma, nous créons une industrie», a-t-il déclaré, ajoutant que l’enthousiasme pour la réalisation de films dans le Royaume ne manquait pas , mais qu’il n’existait pas une infrastructure solide.

« L’Arabie saoudite dispose d’un potentiel important pour avoir son propre secteur de production de contenu et il appartient au gouvernement de l’aider », a-t-il déclaré au forum.

«Le gouvernement doit donner un cadre : il doit y avoir une législation, des réductions d’impôts, des subventions et il doit y avoir une réglementation concernant ce que les films étrangers peuvent contenir et ce qu’il  ne peuvent pas.

L’un des aspects intéressants du travail ici est que nous ne faisons pas que du cinéma, nous créons un secteur.

Andres Gomez, Producteur de film

«La culture saoudienne doit être promue et protégée, et les films étrangers et leurs thèmes devraient être limités  , je suis très intéressé par le fait d’aider à développer une industrie ici.  »

Gomez s’est dit optimiste quant à la production par son pays de son propre contenu. «L’Arabie saoudite est un pays fort qui peut créer son propre contenu et son propre secteur cinématographique.

“L’Arabie Saoudite a les moyens financiers; Cependant, elle doit produire plus de films et de contenu télévisé , dès que vous produirez 50 à 60 films par an, vous serez sur le marché et dans les festivals (de films internationaux).

FAIT RAPIDE

Le prochain film d’Andres Gomez sera tourné à Djedda avec une équipe et des acteurs entièrement saoudiens.

«C’est pourquoi j’ai appelé le gouvernement saoudien à aider les jeunes à créer cette industrie , cela dépend totalement du gouvernement.  »

En ce qui concerne les talents avec lesquels il a travaillé, il a déclaré: « Nous avons collaboré avec 100 Saoudiens sur » Born a King « . Je sais que beaucoup d’entre eux  s’intéressent à devenir réalisateurs, producteurs et acteurs. »

Son prochain film, «Champions» est un remake d’un film espagnol , le tournage débutera à Djeddah en janvier, avec une équipe entièrement saoudienne.

« Nous espérons lancer  le film en septembre de l’année prochaine », a ajouté Gomez.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info