L’initiative vise à établir 60 usines écologiques dans une ville saoudienne

Diffuser l'info

01/03/19

Le projet vise à ouvrir deux usines écologiques dans chacun des districts produisant des produits tels que des tissus, des bijoux, des parfums et des produits alimentaires. (Fourni)
 
  • Le projet sera lancé en coopération avec l’agence de propriété industrielle du gouvernement saoudien Modon et la municipalité de Djeddah.
DJEDDAH : Jusqu’à 60 nouvelles usines, chacune employant 30 personnes, doivent être installées à la périphérie d’une ville saoudienne dans le cadre d’une nouvelle initiative majeure de création d’emplois.
 
Le plan visant à établir des usines de fabrication respectueuses de l’environnement dans 30 districts de Djeddah a été annoncé par Ibrahim Batterjee, responsable de la Chambre de commerce et d’industrie de Djeddah (JCCI).
 
Le projet vise à ouvrir deux usines écologiques dans chacun des districts produisant des produits tels que des tissus, des bijoux, des parfums et des produits alimentaires.
 
Batterjee, responsable du comité industriel de la JCCI, a déclaré que cette initiative visait à réduire la pression sur les villes industrielles et à créer des emplois faciles d’accès pour les femmes.
 
Le programme sera lancé en coopération avec l’agence de propriété industrielle du gouvernement saoudien Modon et la municipalité de Djeddah.
 
Olfat Qabbani, investisseuse dans le secteur industriel, a salué l’initiative comme une initiative positive. Elle a déclaré qu’il était nécessaire d’encourager les jeunes à démarrer leurs propres usines et de surmonter le stéréotype voulant que seuls les hommes d’affaires réputés puissent le faire.
 
L’initiative a été annoncée lors d’une séance intitulée « Les attentes des dirigeants du secteur industriel » lors des célébrations du 75eme anniversaire de la JCCI à Djeddah.
 
Lors de la conférence, les intervenants ont soulevé divers défis, notamment le prix de la main-d’œuvre et du carburant, et ont déclaré qu’il fallait redoubler les efforts pour répondre aux attentes du plan de la réforme Vision 2030 du Royaume, tout en diversifiant l’économie du secteur de la pétrochimie.
 
Ils ont également noté que Modon et le Fonds de développement industriel saoudien offraient, tous deux, un soutien au secteur industriel.
 
Le président de la société d’investissement, Abdelaziz Al-Surai, a souligné les opportunités ouvertes aux jeunes entrepreneurs travaillant dans le secteur industriel saoudien pour exporter leurs produits vers d’autres pays de la région. Il a déclaré que « Made in KSA » était une marque de commerce respectée et de confiance dans le monde entier.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info