L’Iran force un pétrolier algérien à se rendre dans les eaux iraniennes

Diffuser l'info

20/07/19

Les garde-côtes iraniens ont forcé un pétrolier algérien à se rendre dans les eaux iraniennes vendredi. (Fichier / AP)

LONDRES: Les garde-côtes iraniens ont forcé un pétrolier algérien à se rendre dans les eaux iraniennes vendredi avant la fin de la confrontation, a annoncé la compagnie pétrolière et gazière algérienne Sonatrach.

L’agence de presse algérienne APS, citant la Sonatrach, a déclaré samedi que le pétrolier vide « MESDAR » avait été forcé d’entrer dans les eaux iraniennes vendredi soir alors qu’il traversait le détroit d’Ormuz.

Une ligne téléphonique d’urgence entre les ministères algériens de l’énergie et des affaires étrangères a été mise en place rapidement et l’incident s’est achevé une heure et quinze minutes plus tard. Selon Sonatrach, cité par APS, « aucun incident humain ou matériel n’a été enregistré ».

Il a précisé que le pétrolier se rendait à Tanura en Arabie Saoudite pour charger du pétrole pour la compagnie chinoise UNIPEC après avoir été forcé de pénétrer dans les eaux territoriales iraniennes.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info