Misk Art dessine un avenir heureux pour les artistes saoudiens

Diffuser l'info

04/11/19

Une photo de Sarah Al-Suhaimai

  • La semaine de l’art est organisée par le Misk Art Institute pour soutenir les talents et encourager le marché de l’art local

RIYAD: La troisième édition de la semaine Misk Art s’est achevée samedi avec des visiteurs décrivant cet événement comme un moment fort du calendrier artistique en plein essor en Arabie saoudite.

Les galeries d’art de la capitale saoudienne ont ouvert leurs portes à plus de 120 artistes du monde entier qui ont présenté leurs travaux lors d’une série d’expositions, de symposiums et d’ateliers.

Alanoud, un visiteur saoudien âgé de 26 ans, a déclaré: «J’ai vraiment apprécié les œuvres d’art, en particulier celles concernant notre culture saoudienne. J’étudiais à l’étranger et je suis rentré dans mon pays.

«Je suis fasciné par le fait que les galeries d’art sont populaires dans ma ville natale ». La semaine de l’art est organisée par le Misk Art Institute pour soutenir les talents et encourager le marché de l’art local. Le développement professionnel et la formation des artistes sont favorisés par des discussions interactives, ainsi que par l’échange de compétences et l’apprentissage direct.

La semaine Misk Art de cette année a été consacrée à l’expérimentation et à la création d’art pour tous les âges, avec 180 ateliers répartis dans quatre salles, chacun portant sur un type d’art spécifique. «Exposition contraste en harmonie» figurait parmi les pavillons participants.

« Le nom de l’exposition correspond au titre de la semaine Misk Art, qui est d’expérimenter », a déclaré Lulwa Al-Homoud, la coordinatrice de l’exposition.

Les expressions visuelles de Maisa Shaldan, artiste plasticienne et consultante en éducation, ont imaginé les différentes expériences vécues par une personne, en utilisant la couleur bleue pour indiquer le bonheur et des vis pour refléter de mauvaises expériences.

FAITS EN BREF

  • Les galeries d’art de Riyad ont ouvert leurs portes à plus de 120 artistes du monde entier qui ont présenté leurs travaux lors d’une série d’expositions, de symposiums et d’ateliers.

  • Le Misk Art Institute a pour objectif de soutenir les talents et d’encourager le marché de l’art local. Le développement professionnel et la formation des artistes sont favorisés par des discussions interactives, ainsi que par l’échange de compétences et l’apprentissage direct.

  • Cette année, la semaine Misk Art s’est concentrée sur l’expérimentation et la création artistique pour tous les âges, avec 180 ateliers répartis dans quatre salles, chacun portant sur un type d’art spécifique.

Lors du symposium sur la sculpture, 21 sculpteurs de 13 pays ont utilisé la pierre, le bois, le marbre, le fer et d’autres produits naturels du Royaume pour créer diverses œuvres d’art.

« L’art est beau. Vous pouvez comprendre l’art de plus d’une façon et dès que vous en voyez la beauté », a déclaré Mohammed Al-Juaid, organisateur à Misk Art.

«Mais ce qui rend cet art unique, ce sont les matériaux. Les artistes ont utilisé des matériaux provenant de notre terre bien-aimée ». Parallèlement, la forme d’expression préférée de l’artiste Bodour Al-Bakri était la peinture sur le visage des gens. Al-Bakri a déclaré qu’elle souhaitait développer son idée et commencer à peindre sur des corps. Elle a fait l’éloge de la Misk Art Insititue, affirmant que l’institut lui offrait tout le soutien nécessaire pour atteindre ses objectifs artistiques.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info