Mohammed bin Salman sur les droits des femmes saoudiennes et les lois sur la tutelle

Diffuser l'info

Heure: Juillet 09, 2018

Le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman a déclaré qu’il n’y avait pas de différence entre les hommes et les femmes dans l’islam et que la moitié de la population saoudienne était composée de femmes et qu’elles étaient payées également à leurs homologues masculins du secteur public.

Les déclarations du prince héritier sur les droits des femmes en Arabie saoudite sont survenues lors de son interview avec le rédacteur en chef de The Atlantic, Jeffrey Goldberg, publiée lundi.

« Je soutiens l’Arabie Saoudite, et la moitié de l’Arabie Saoudite est une femme. Alors je soutiens les femmes « , a-t-il dit, ajoutant que » dans le gouvernement saoudien, les femmes sont payées exactement comme les hommes. Nous avons des règlements comme celui-ci qui vont dans le secteur privé. Nous ne voulons pas de traitement partagé pour différentes personnes « .

En ce qui concerne les lois de tutelle du pays, qui stipulent par exemple qu’une femme a besoin de la permission de son parent de sexe masculin, le prince héritier saoudien a déclaré que ceux-ci n’existaient pas avant 1979.

« Avant 1979, il y avait des coutumes de tutelle sociale, mais pas de lois sur la tutelle en Arabie Saoudite. Cela ne remonte pas à l’époque du prophète Mahomet. Dans les années 1960, les femmes ne voyageaient pas avec des gardiens masculins. Mais cela arrive maintenant, et nous voulons aller de l’avant et trouver une façon de traiter cela qui ne nuit pas aux familles et ne nuit pas à la culture « , a-t-il déclaré à The Atlantic.

Cet article a été publié pour la première fois dans Al Arabiya English

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Al Arabiya English Accueil

ru


Diffuser l'info