Ouvert aux entreprises: 15 milliards USD en transactions signées lors du forum saoudien sur l’investissement

Diffuser l'info

01/11/19

Le prince héritier Mohammed bin Salman avec le président brésilien Jair Bolsonaro au forum de la FII à Riyad. (SPA)

· Les entreprises étrangères installées en Arabie Saoudite augmentent de 30%

· L’annonce de l’introduction en bourse d’Aramco est «prévue dans quelques jours»

RIYADH: L’Arabie saoudite a signé mardi un contrat de 15 milliards de dollars à l’occasion de la première journée du forum de la FII (Future Investment Initiative ou Initiative d’Investissement Futur) à Riyad.

Le nombre de licences commerciales accordées aux investisseurs étrangers de juillet à septembre est le plus élevé depuis 2010, a déclaré Invest Saudi, l’organisation gouvernementale qui facilite et surveille les investissements étrangers. 809 nouvelles sociétés étrangères installées dans le Royaume, soit une augmentation de 30% par rapport à la même période l’an dernier.

Ibrahim Al-Omar, gouverneur de la SAGIA, l’Autorité générale saoudienne des investissements, a déclaré que ces transactions avaient atteint un niveau record. « Alors que l’Arabie saoudite accueille les investisseurs et les décideurs du monde entier sur cette plate-forme mondiale annuelle d’investissement, les accords échangés aujourd’hui reflètent la force et la diversité de l’économie », a-t-il déclaré. «Dans le cadre de Vision 2030, l’Arabie saoudite poursuit un ambitieux programme de réforme économique et le monde en prend acte.»

Ce mois-ci, le Royaume a gagné 30 places pour atteindre la 62ème place dans le classement annuel de la Banque mondiale pour la facilité de faire des affaires. Il s’agissait de l’économie la plus améliorée et la plus réformatrice au monde. « Les indicateurs sont clairs », a déclaré Al-Omar. « L’Arabie saoudite n’est pas seulement ouverte aux affaires, c’est l’économie du futur. »

Parmi les plus de 20 transactions signées au forum figuraient un accord d’investissement de 700 millions de dollars entre SAGIA et Modular Middle East, une entreprise de construction préfabriquée, et un accord de 200 millions de dollars entre SAGIA et Shiloh Minerals, aux termes duquel la société britannique développera sa capacité de production et investira dans l’exploitation minière en amont en Arabie Saoudite.

Saudi Aramco figurait en bonne place sur la liste des transactions. Ces transactions avec des partenaires du monde entier incluaient un contrat d’un milliard de dollars avec la société de tuyauterie espagnole Tubacex. Des accords ont également été conclus entre des entités saoudiennes et des sociétés américaines, brésiliennes et norvégiennes.

Yasir Al-Rumayyan, gouverneur de l’Autorité publique des investissements du Royaume et président d’Aramco, a lancé le troisième forum annuel devant 6 000 délégués et environ 300 chefs d’investissement et décideurs au niveau mondial.

«C’est plus du double de la première FII», leur dit-il. «La croissance a été incroyable. Jusqu’à présent, c’était une conférence annuelle, c’est aujourd’hui une institution et ce sera un pôle mondial pour la construction de relations.

Ici, on ne voit pas les politiciens se contenter de parler de politique, les gestionnaires d’actifs parler uniquement d’actifs, les philanthropes ne parlé que de société. Ici, nous réunissons tout cela – diversité, coopération et amitié. »

Le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman, le roi Abdullah de Jordanie, le président brésilien Jair Bolsonaro, le Premier ministre indien Narendra Modi et le conseiller spécial de la Maison Blanche Jared Kushner ont assisté à la journée d’ouverture du forum.

Les discussions informelles ont été dominées par des spéculations sur l’offre publique initiale de Saudi Aramco. Des sources s’attendent à une annonce dans les prochains jours, avec la négociation des actions sur la bourse saoudienne, le Tadawul, au début du mois de décembre.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info