Projet de 10,5 millions de dollars pour lutter contre le paludisme au Yémen

Diffuser l'info

28/05/20

Le paludisme fait des souffrances et des décès au Yémen depuis des années

KS Relief vise à réduire considérablement la propagation de la maladie

RIYADH : L’Arabie saoudite mène une lutte de 10,5 millions de dollars contre le paludisme (Malaria), une maladie mortelle au Yémen.

Ce projet de 18 mois, mené par le Centre d’Aide Humanitaire et de Secours du roi Salmane (KS Relief) en partenariat avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), contribuera à protéger 7 millions de Yéménites contre l’infection parasitaire transmise par les moustiques.

Le paludisme cause des souffrances et des décès au Yémen depuis des années, en particulier chez les enfants et les femmes enceintes des zones côtières.

Grâce à plus de 50 initiatives dans les provinces touchées à travers le pays, KS Relief vise à réduire considérablement la propagation de la maladie.

Le programme exécutif comprend la fourniture de médicaments aux patients présentant des symptômes de paludisme modérés et sévères et l’augmentation des stocks de médicaments de l’OMS et du gouvernement yéménite pour faire face à toute épidémie.

Le centre saoudien s’efforce également de fournir aux hôpitaux et aux centres de soins de santé le matériel de laboratoire et les consommables nécessaires pour diagnostiquer le paludisme, tout en distribuant des moustiquaires imprégnées de pesticides à 1 300,000 réfugiés et 1,500 pompes automatiques pour pulvériser les zones, les maisons, les écoles et les marchés touchés avec des pesticides pour lutter contre les moustiques.

En outre, KS Relief a proposé un équipement spécialisé pour identifier la mutation génétique des parasites, des larves et des moustiques et localiser les zones de reproduction des moustiques et larves résistants aux insecticides. La sensibilisation à la santé est également un élément clé du projet, avec plus de 3,500 cadres de santé entreprenant une formation professionnelle dans le cadre d’un des plus grands programmes du genre au Yémen.

Des spécialistes de l’OMS ont été chargés de superviser le projet et de soutenir le Programme National de Lutte contre le Paludisme (NMCP) du Yémen en envoyant des cadres yéménites à l’étranger pendant six mois pour acquérir des diplômes spécialisés, ce qui contribuera à la durabilité du programme et améliorera l’efficacité de ses travailleurs.

Le projet exécutif s’emploie également à créer deux centres pour traiter les cas de paludisme grave ainsi que sept hôpitaux centraux et à leur fournir du matériel de diagnostic et de traitement, des médicaments et des fournitures médicales pour les cas de paludisme.

De même, le projet soutient le PNLP (Programme National de Lutte contre le Paludisme) du ministère de la Santé en envoyant 10 de ses médecins en formation spécialisée intensive dans les pays voisins.

Plusieurs initiatives et mesures préventives visant à lutter contre l’épidémie de dengue au Yémen sont en cours dans le cadre du projet d’aide, comme la distribution de médicaments et de fournitures médicales.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info