Projet en cours pour faire de Riyad la «méga-métropole» du Moyen-Orient

Diffuser l'info

22/01/20

Métro de Riyad. (Shutterstock)

Le chef de la Commission royale pour Riyad décrit un programme ambitieux lors d’une conversation avec Arab News

  • Fahd Al-Rasheed dit que l’objectif est de faire de Riyad une «ville plus durable, mobile et vivable»

DAVOS: Arab News  révèle que l’Arabie saoudite prévoit une augmentation spectaculaire de la population de la capitale, Riyad, pour en faire une «méga-métropole» au Moyen-Orient.

S’exprimant en marge de la réunion annuelle du Forum économique mondial à Davos, Fahd Al-Rasheed, qui a assumé en novembre dernier le rôle de président de la Commission royale pour Riyad – l’ultime autorité de planification et de développement de la ville – a déclaré que la population pourrait doubler en 2030, avec une croissance démographique prévue de 8% par an.

« Riyad est déjà la plus grande économie urbaine de la région, mais avec l’ampleur et l’effet de levier que ce plan apportera en fera une méga-métropole », a déclaré Al-Rasheed.

« Ce que nous allons voir à Riyad est une révolution économique d’une envergure que le monde n’a jamais connue ».

Le plan directeur de la ville impliquera également un changement de style de vie et d’image pour la capitale du Royaume. « Il ne s’agit pas seulement de croissance, mais de qualité de croissance », a déclaré Al-Rasheed.

«L’objectif est de faire de Riyad une ville plus durable, mobile et vivable, avec des installations familiales, des sports, des événements, des installations de santé et des écoles ».

Il a ajouté que la Commission royale planifiait quelque 424 initiatives de différentes tailles au cours de la prochaine décennie et que la valeur totale des projets s’élevait à 55 milliards de dollars (206,25 milliards RS).

Al-Rasheed a déclaré que les projets seraient construits via des initiatives des secteurs public et privé, et il se féliciterait de la participation étrangère aux projets.

Plusieurs mégaprojets sont en cours dans la capitale depuis un certain temps, et Al-Rasheed prévoit de donner la priorité à l’achèvement de certains d’entre eux au cours des 12 prochains mois.

Il a déclaré que les projets du métro de Riyad et du quartier financier du roi Abdallah seraient «lancés en douceur» à temps pour la réunion des dirigeants mondiaux du G20 en novembre.

«De grandes parties de KAFD sont déjà occupées, commerciales et résidentielles, mais ce sont des projets très complexes. Le métro comprend un espace de 4 millions de mètres carrés, la plupart du sous-sol », a-t-il déclaré.

« Nous assisterons à Riyad à une révolution économique d’une envergure que le monde n’a jamais connue ». Fahd Al-Rasheed, président, Commission royale pour Riyad

D’autres projets importants pour transformer la ville sont le projet Green Riyadh, qui implique la plantation d’un arbre pour chacune de la population actuelle, ce qui rendrait la capitale «aussi verte que Londres» et contribuerait également à réduire les températures.

Riyad a connu une croissance moyenne d’environ 4% par an au cours des deux dernières décennies et compte actuellement environ 7 millions d’habitants.

«Nous ajoutons déjà 300 000 résidents par an», a déclaré Al-Rasheed.

«C’est un projet très excitant car il représente l’avenir de la capitale du Royaume ».

Sous Al-Rasheed en tant que directeur général, la ville économique du roi Abdallah sur la côte de la mer Rouge est devenue l’un des développements les plus réussis de la région.

« KAEC possède le deuxième plus grand port commercial du Royaume, la zone industrielle non pétrolière la plus prospère du pays, ainsi qu’une communauté résidentielle diversifiée avec des sports et des événements de classe mondiale », a-t-il déclaré.

Le plan de croissance de Riyad est le dernier des mégaprojets de la stratégie de la Vision 2030 pour diversifier le pays loin de la dépendance pétrolière, dans la même ligue que le développement de la mer Rouge, le projet Neom dans le nord-ouest et la station de loisirs Qiddiya au sud de la capitale.

La semaine dernière, Arab News a révélé que Khalaf Al-Habtoor, le magnat de la propriété et des loisirs des EAU, prévoyait un énorme développement à Riyad impliquant des parcs, des hôtels, des lacs et des installations de loisirs.

Riyad, qui est devenue la capitale lors de la création du Royaume en 1932, est l’une des plus développées du monde arabe.

Au cours des deux dernières décennies, sa population a doublé alors que l’économie du Royaume prospérait grâce à la hausse des prix du pétrole et, plus récemment, en tant que plaque tournante de la transformation de la Vision 2030 de l’économie saoudienne.

La Commission royale a été créée l’année dernière pour remplacer l’Autorité de développement de Riyad.

En plus du métro et du KAFD, il supervise plusieurs autres initiatives urbaines, notamment le programme de développement historique d’Addiriyah et le projet du centre historique du roi Abdulaziz.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info