Quartier diplomatique: l’émissaire britannique à Riyad félicite le KSRelief pour son « travail humanitaire exceptionnel »

Diffuser l'info

12/09/19

Abdullah Al-Rabeeah, superviseur général de KSRelief, rencontre Simon Collis et Mark Richardson à Riyad. (Photo / fournie)

L’atelier a examiné comment évaluer et analyser les besoins humanitaires, la planification stratégique et la hiérarchisation des réponses
RIYAD: L’ambassadeur du Royaume-Uni en Arabie saoudite, Simon Collis, a félicité le Centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salmane (KSRelief) pour le travail humanitaire remarquable qu’il accomplit dans diverses régions du monde.

L’envoyé a appelé le Dr. Abdullah Al-Rabeeah, le superviseur général de KSRelief, et a discuté des programmes et des opérations de secours en cours au centre.

La réunion a eu lieu au siège de KSRelief à Riyad et a également été suivie par Mark Richardson, directeur du Département du développement international du Royaume-Uni pour l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient.

« Au cours de la réunion, l’ambassadeur a été informé du travail de KSRelief visant à aider les personnes dans le besoin dans le monde entier, en particulier au Yémen », a déclaré le centre dans un communiqué à Arab News.

« Certains des projets et programmes du centre mis en œuvre en coopération avec les agences des Nations Unies ont également été discutés », a-t-il déclaré.

Les deux parties ont évoqué une série de sujets humanitaires d’intérêt commun et les moyens de renforcer les liens déjà étroits entre l’Arabie saoudite et le Royaume-Uni.

« L’ambassadeur britannique a exprimé sa gratitude pour le travail remarquable accompli par KSRelief et ses partenaires internationaux afin de soulager les souffrances de tous ceux qui en ont besoin », a déclaré KSRelief.

KSRelief a récemment organisé un atelier sur «l’évaluation des besoins humanitaires» en coopération avec le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies.

L’atelier a examiné comment évaluer et analyser les besoins humanitaires, la planification stratégique et la hiérarchisation des réponses.

Selon un rapport de l’ONU, le nombre de Yéménites ayant besoin d’assistance est passé de 14,7 millions en 2013 à 24,1 millions en 2019 – un problème qui coûtera environ 4,2 milliards de dollars.

En deux décennies, l’Arabie saoudite a envoyé une aide humanitaire de 87 milliards de dollars à 81 pays. Al-Rabeeah a déclaré depuis 2014 que plus de 1 011 programmes d’aide humanitaire d’une valeur de 3,5 milliards de dollars avaient bénéficié à 44 pays, principalement le Yémen, la Palestine, la Syrie, la Somalie, le Pakistan, l’Indonésie et l’Irak.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info