Salma Al-Rashid : ambassadrice sherpa du sommet du Women 20

Diffuser l'info

19/08/20

Salma Al-Rashid, une carrière au service des droits des femmes. (Photo Fournie)
  • Salma Al-Rashid représente le Royaume au sommet du Women 20 en tant que Chef de la délégation depuis 2018
  • « Nous nous efforcerons de faciliter l’accès des femmes aux ressources financières personnelles, leur assurer l’éducation financière nécessaire et aboutir à une plus grande participation des femmes au marché du travail »

Salma Al-Rashid est l’ambassadrice sherpa (représentant personnel d’un chef d’État ou de gouvernement d’un État membre du G20) du sommet du Women 20 depuis décembre 2019. Elle a acquis son expertise dans le secteur social durant de longues années de pratique, au cours desquelles elle a supervisé de nombreux projets de développement, mettant l’accent sur l’autonomisation des femmes.

Sa carrière lui a permis de participer à de nombreux comités locaux, constitués d’hommes politiques et de décideurs. Son objectif a toujours été de collaborer avec eux, afin de les convaincre de considérer la question du développement social dans sa globalité.

Dans ce contexte, Al-Rashid représente la société civile à l’échelle internationale dans les conventions de l’Organisation des nations unies (ONU) relatives aux droits de l’homme. Au cours de ces rencontres, elle a dirigé la mise en œuvre du programme du Conseil économique et social de l’Organisation et a participé au Comité sur le statut des femmes.

Al-Rashid représente le Royaume au sommet du Women 20 en tant que Chef de la délégation depuis 2018, d’abord en Argentine, puis au Japon, et s’engage dans des activités et des dialogues visant à associer les femmes au développement social et économique.

Elle s’assure que le travail de l’Organisation est bien cohérent avec sa mission, avec la Vision 2030 du Royaume, ainsi qu’avec les objectifs de développement durable de l’ONU, tout en veillant à conserver une vision globale sur les questions de genre et les problèmes de développements sociaux et économiques.

Titulaire d’un diplôme d’études en Gestion des organismes à but non lucratif, de l’université de Genève, l’ambassadrice est aujourd’hui directrice du Programme de développement de la société Al-Nahda. Depuis octobre 2019, elle a occupé différents postes au sein de cette société. Chef des Programmes d’octobre 2016 à octobre 2019: fondatrice et directrice du projet Qudra de janvier 2012 à octobre 2019 et enfin chef du Projet de conseil et d’orientation académique et professionnel de juillet 2014 à août 2018.

La Gulf International Bank – Arabie saoudite (GIB KSA) a signé un accord de collaboration avec la société Al-Nahda pour faire progresser l’émancipation des femmes dans le Royaume.

Al-Rashid indique: « Nous sommes ravis de collaborer avec le GIB pour continuer d’œuvrer en faveur de l’égalité des sexes et l’intégration financière des femmes. Nous nous efforcerons de faciliter l’accès des femmes aux ressources financières personnelles, leur assurer l’éducation financière nécessaire et aboutir à une plus grande participation des femmes au marché du travail. »

Ce texte est la traduction d’un article paru sur ArabNews.com

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info