Salman, Al Sissi se rencontrent à la méga-ville prévue La visite du président égyptien intervient au lendemain de ses entretiens au Caire avec Hadi sur la menace d’Al Houthi

Diffuser l'info

Heure: Août 15, 2018
Le président égyptien Abdul Fattah Al Sissi s’est rendu mardi soir dans la mégalopole de NEOM, au nord de l’Arabie Saoudite, où il a rencontré le roi Salman Bin Abdul Aziz, en signe de rapprochement entre les deux poids lourds arabes.
Les deux dirigeants ont échangé leurs points de vue sur les derniers développements dans la région arabe et sur des questions d’intérêt mutuel, a déclaré un responsable présidentiel égyptien. « Lors de la réunion, tout le spectre des relations bilatérales et bilatérales entre les deux pays a également été examiné », a ajouté le porte-parole de la présidence égyptienne, Bassam Radi.
La visite d’Al Sissi à NEOM a été la première d’un chef d’Etat au projet de 500 milliards de dollars depuis son lancement par le prince héritier saoudien Mohammad Bin Salman en octobre 2017. Le projet, envisagé comme pôle de haute technologie et zone économique, Arabie Saoudite, Egypte et Jordanie.
NEOM fait partie de Vision 2030, un projet ambitieux de l’Arabie saoudite visant à diversifier l’économie pétrolière du royaume.
L’Arabie saoudite est l’un des principaux soutiens financiers et diplomatiques de l’Égypte, partenaire d’une coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite qui lutte contre la milice Al Houthi, alliée à l’Iran, au Yémen.
La visite d’Al Sissi a eu lieu au lendemain de ses entretiens au Caire avec le président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi, menaçant Al Houthis de commerce maritime international sur la mer Rouge.
Al Sissi a déclaré cette semaine que la stabilité du Yémen était cruciale pour la sécurité nationale de son pays et pour toute la région.
Le mois dernier, Al Houthis a attaqué deux pétroliers saoudiens dans le détroit de Bab Al Mandab, une voie navigable vitale entre la péninsule arabique et l’Afrique, reliant la mer Rouge au golfe d’Aden et au canal de Suez.
L’attaque a poussé l’Arabie saoudite à interrompre brièvement ses exportations de pétrole par la voie maritime.

Cet article a été publié pour la première fois dans Gulf News

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien Gulf News Accueil

ru


Diffuser l'info