Saudi Aramco cherche à devenir le leader du secteur des matériaux non métalliques

Diffuser l'info

Heure: Octobre 02, 2018

Outre la production de pétrole et de gaz, Aramco se diversifie dans le but d’accroître ses revenus et de localiser sa production dans le royaume. REUTERS

Saudi Aramco, le premier producteur mondial de pétrole, entend devenir un leader mondial sur le marché de la production de matériaux non métalliques tels que des tuyaux et des conduites d’écoulement fabriqués à partir de produits pétrochimiques plutôt que d’acier ou d’autres métaux.

Aramco prévoit de poursuivre des opportunités dans le secteur non métallique dans le cadre de ses plans visant les secteurs de l’automobile, du bâtiment et de la construction, des emballages et des énergies renouvelables, a déclaré le vice-président des services d’ingénierie de la société, Abdullah Al Baiz, dans un communiqué.

Une plus grande utilisation de matériaux non métalliques dans diverses industries contribuera à stimuler la consommation de pétrole brut, a-t-il déclaré.

« Cela représente une excellente opportunité d’accroître la demande mondiale de brut », a déclaré M. Al Baiz. « Notre objectif est de diriger le secteur des matériaux non métalliques à l’échelle mondiale ».

En plus de la production de pétrole et de gaz, Aramco, une entreprise publique, se diversifie dans le but d’accroître ses revenus et de localiser la production dans le royaume.

La société augmente sa capacité de production pétrochimique et de raffinage afin de fournir des produits aux industries locales en aval, en plus de l’exportation de biens.

Pour localiser le contenu, la société a adopté l’initiative IKTVA (In-Kingdom Total Value Add), qui vise à couvrir au moins 70% de ses dépenses d’approvisionnement des entreprises saoudiennes d’ici 2021.

« Nous atteindrons notre objectif en étant actifs dans les quatre domaines suivants : maximiser le déploiement ; promouvoir la recherche et le développement ; soutenir la localisation par le biais de notre initiative phare IKTVA ; et enfin en investissant dans des sociétés pertinentes à tous les stades de leur maturité », a-t-il déclaré.

Dans le cadre du pivot de la société dans la production de matériaux non métalliques, la société envisage de répondre aux besoins du secteur des énergies renouvelables en aidant à remplacer l’utilisation de verre dans les panneaux solaires par du polycarbonate, plus léger, résistant aux chocs et à faible conductivité thermique, a-t-il ajouté.

Cet article a été publié pour la première fois dans The National

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien The National Accueil

ru


Diffuser l'info