Saudi Aramco crée une entreprise mondiale de gaz afin de réduire son empreinte carbone

Diffuser l'info

26/03/19

Un employé d’Aramco s’approche d’un réservoir de pétrole de la raffinerie de pétrole et du terminal pétrolier Ras Tanura de Saudi Aramco, en Arabie Saoudite, le 21 mai 2018. (Reuters)

  • Une grande entreprise énergétique construit un «pont énergétique» entre l’Arabie saoudite et la Chine
  • La stratégie d’expansion du gaz nécessite un investissement de 150 milliards de dollars au cours de la prochaine décennie

DUBAÏ: Saudi Aramco, premier producteur mondial de pétrole, construit une activité gazière internationale et convertit davantage de pétrole brut en produits chimiques afin de réduire son empreinte carbone, a déclaré mardi le directeur général, Amin Nasser.

Aramco construit « un pont énergétique » entre l’Arabie saoudite et la Chine pour répondre aux besoins croissants des consommateurs asiatiques en énergie, en pétrole et en gaz, en produits chimiques et en gaz naturel liquéfié (GNL), selon une copie du discours prononcé par Nasser lors d’un événement à Beijing.

« Nous devons aider nos parties prenantes – y compris ici en Chine et dans la région élargie de l’Asie – à réaliser que le pétrole et le gaz resteront vitaux pour l’énergie mondiale pendant des décennies », a-t-il déclaré.

«Nous devons les rassurer avec nos propres investissements à long terme: nous pouvons toujours compter sur la ceinture de sécurité que nous avons toujours fournie ».

La stratégie d’expansion du gaz d’Aramco nécessite des investissements de 150 milliards de dollars au cours des dix prochaines années, dans la mesure où elle envisage d’accroître sa production et de devenir plus tard un exportateur de gaz, avait déclaré Nasser en novembre.

La société d’État poursuit son programme d’exploration et de production de gaz conventionnel et non conventionnel pour nourrir ses industries en forte croissance, libérant ainsi davantage de pétrole brut à exporter ou à transformer en produits chimiques.

Nasser a déclaré que l’empreinte carbone du pétrole saoudien est l’une des plus faibles au monde et que l’intensité en gaz à effet de serre est la plus faible de tous les fournisseurs de pétrole brut de la Chine.

Aramco est un investisseur majeur dans le secteur de l’énergie en Chine. En février, Aramco a signé un accord avec le conglomérat chinois de la défense Norinco pour la mise en place d’un complexe de raffinage et de pétrochimie d’une valeur de 10 milliards de dollars, ainsi qu’un autre accord portant sur l’acquisition d’une participation dans Zhejiang Petrochemical.

L’Arabie saoudite était le principal fournisseur de pétrole brut de la Chine en février, ont révélé lundi des données de l’administration générale des douanes chinoises, récupérant la première place de la Russie après s’être classé au 2ème rang en janvier.

Cet article a été publié pour la première fois dans (Arab News)

Si vous voulez des nouvelles plus intéressantes ou des vidéos de ce site, cliquez sur ce lien (Arab News)


Diffuser l'info